Un Sommet UE-Chine sur fond de discorde municipale

Article publié le 30 janvier 2008
Publié par la communauté
Article publié le 30 janvier 2008
L'Elysée a annoncé, lundi, que le prochain Sommet Union européenne - Chine se déroulera à Lyon. Gérard Collomb et Dominique Perben se sont dits satisfaits... pour longtemps ? L'information a été rapportée par le quotidien gratuit 20 Minutes : "la présidence française de l'Union europénne fait deux heureux".
En effet, le président Nicolas Sarkozy a formulé son désir que le 11e Sommet Union européenne - Chine s'effectue à Lyon. Gérard Collomb, le maire socaliste de la ville, et son (pire) rival aux municipales, Domnique Perben (UMP), se sont félicités de l'événement et ont chacun revendiqué leur rôle respectif dans son organisation. Pour Gérard Collomb, "c'est le fruit d'un long travail mené par la ville". A l'UMP, on souligne que "Perben avait attiré l'attention du gouvernement sur son souhait de pouvoir accueillir certaines manifestations". Le Sommet UE - Chine, destiné à renforcer les relations entre les deux superpuissances, n'aura probablement pas les mêmes vertus entre les deux hommes à l'issue des élections municipales.