Un café franco-allemand à Paris

Article publié le 23 décembre 2008
Publié par la communauté
Article publié le 23 décembre 2008
A l’heure où toutes les grandes villes se parent d’innombrables pubs irlandais, anglais, de bars latinos ou encore américains, il restait une contrée peu représentée dans le domaine : l’Allemagne. Et bien qu’à cela ne tienne, depuis le mois de novembre, l’occasion vous est donnée de devenir incollables en bières et autres spécialités d’outre Rhin : visite en quelques mots d’un bar franco-allemand parisien, le café Titon.

Un bar plein de surprises

Situé dans la rue du même nom dans le XIe arrondissement de Paris (et non pas de jeu de mots Titon-teuton, c’est juste le nom de la rue…), le bar, que l’on découvre presque par hasard, ne tombe pas dans le cliché sur le plan de l’apparence. Rien ne permet de savoir au premier coup d’œil que l’Allemagne est à l’honneur, jusqu’à ce que l’on se penche sur la carte : Erdinger, Paulaner, Franziskaner, Warsteiner,  Beck's, bionade (boisson bio à base de fruits et de plantes), Apfelschorle (jus de fruits pétillant), et j’en passe. Le ton est donné, ne cherchez pas de Bud ici.

Mais la boisson ne fait pas tout, et de fait, la maison propose également, le soir, de goûter, sur le mode snack, certaines spécialités allemandes. La saucisse est ainsi à l’honneur, entre la fameuse bratwurst, la currywurst, et d’autres encore, on ne sera pas en reste. Le café propose même différentes publications de presse allemande à ses clients.

L’inauguration d’un projet mûrement réfléchi

Toutefois, contempler la carte n’est pas suffisant pour se faire une idée de l’esprit des lieux, de la raison de cette orientation vers l’Allemagne alors que tous les employés sont français. Réponse rapide grâce aux explications de Stéphane, l’un des patrons et initiateurs du projet. A l’origine, le café Titon était un bar tout ce qu’il y a de plus classique, à la française. Puis, au contact d’ami(e)s allemand(e)s, l’idée est venue aux responsables de vendre certaines bières de nos voisins, puis de soutenir l’équipe d’Allemagne lors de la dernière coupe d’Europe de football, en diffusant tous leurs matchs notamment. Puis, le 20 novembre dernier a été lancé le projet « Deutsch ist Schöner ! » (en gros « ce qui est allemand est joli »), ayant pour but, non pas de s’ériger en bar allemand mais d’établir une ambiance franco-allemande. Et ça fonctionne ! De nombreux Allemands et germanophiles se rendent régulièrement sur place pour retrouver l’atmosphère et les produits d’outre Rhin, et ce essentiellement grâce au bouche à oreille.

Pour finir, souhaitons bonne chance à ce genre d’initiatives, européennes s’il en est, des plus agréables et conciliatrices, permettant de découvrir des mets souvent méconnus. Espérons que d’autres aient cette idée…

Matthieu Mollicone

Café Titon

34 rue Titon

75011 Paris