Trainspotting : les européens et le tchacapoum, une histoire d'amour en musique

Article publié le 22 août 2009
Publié par la communauté
Article publié le 22 août 2009
Note : voir l'article sur la banane bleue pour une introduction au sujet... On peut tomber amoureux d'une locomotive...en tout cas, l'Europe est la patrie du train, et les européens le leurs rendent bien. Lorsque s'est développée une musique "bien de chez nous" et qu'est née la culture populaire européenne moderne, l'un des sujets fut tout naturellement...le train La preuve....

L'un des premiers hymnes ferroviaires, véritable manifeste, est certainement le "Trans-europe express" de Kraftwerk. Tout y est, tout est dit au milieu des années 70.

la version en concert sur minimum-maximum montre que le thème n'a pas pris une ride.

Telex, les émules belges de Kraftwerk, en remettent une couche avec Moscow Disco quelques années plus tard

Mais c'est pratiquement simultanément que l'italo-allemand Giorgio Moroder sort son "Midnight express" pour le film du même nom. Troublante coïncidence.

Enfin, pour conclure, laissons la parole aux britanniques, dont l'expression "trainspotting" désigne justement un hobby obsessionnel, centré en particulier a l'origine sur les trains, d'ou le "train-"...

Et pourtant, cette passion britannique s'avère finalement être aussi et surtout, en réalité, une passion européenne...