Traductrice du mois de mai

Article publié le 6 juin 2014
Article publié le 6 juin 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Edna a déjà été à New York ... à vrai dire seulement dans ses rêves. Les nations, ça elle en connait un rayon, mais elle n'aime pas vraiment ce terme. Pour elle, Ca­fé­ba­bel est un peu comme une routine matinale.

Café Babel : Pourrais-tu te décrire en deux mots?

Edna Ima­no­vic : Je, moi.

CB : Que fais-tu professionnellement?

EI : Je suis étudiante en IUFM avec comme spécialisations le français, l’histoire et l’éducation civique. Et bientôt, j’aurais ma propre salle de classe.

CB : Quel est ton plat préféré?

EI : Les lasagnes de légumes et l’Ap­fel­stru­del accompagné de crème anglaise.

CB : Quelle est ta nationalité préférée en Europe?

EI : Nous pourrions discuter avec plaisir du terme « nation » ou nationalité » plus bas dans les commentaires ! Quoi qu’il en soit, je ne crois pas à l’idée d’une nation cloisonnée et homogène, et donc il n’existe pas de nationalité préférée pour moi.

CB : Quand as-tu écrit ton premier article pour Café Babel?

En avril 2014.

CB : Quel est le rêve le plus fou que tu as jamais eu?

EI : Un circuit touristique digne de ce nom à New York. Je n’ai encore jamais été aux États-Unis.

CB : En un mot : Que signifie Café Babel pour toi?

EI : Pour moi, CaféBabel représente une chance. Cela me permet de rester en contact avec le reste de l’Europe et avec des personnes semblables à mes amis rencontrés en Erasmus. C’est un peu comme une discussion de café quotidienne concernant en premier lieu des jeunes européens. Naturellement, les articles mobilisent également l’utilisation de langues différentes.

CB : Quelle est ta rubrique préférée sur Café Babel et quel (le) est ton auteur préféré (e)?

EI : Celle de la politique ! Grâce à elle, je peux voir ce qui passe ailleurs qu’en Autriche.

Quant à mon auteur préféré, c’est José Vicen­te Ber­n­abeu, car au fil de la lecture de ses articles, je peux entendre sa voix dans ma tête, ce qui permet d’améliorer constamment mes connaissances passives en espagnol !

CB : Quelle est la chose la plus stupide que tu as jamais faite?

EI : Je ne re­g­ret­te rien !

CB : Quel est le plus bel endroit que tu as visité en Europe?

EI : Les côtes du sud de l’Albanie situées à la frontière de la Grèce. Un paysage de rêve !

CB : Que représente l’Europe pour toi?

EI : Un travail et une pensée commune. Et surtout, la solidarité, la tolérance et une normalisation de la diversité et de l’hybridité