Traductrice du mois de mai

Article publié le 6 juin 2014
Article publié le 6 juin 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Edna a déjà été à New York ... à vrai dire seulement dans ses rêves. Les nations, ça elle en connait un rayon, mais elle n'aime pas vraiment ce terme. Pour elle, Ca­fé­ba­bel est un peu son café du matin.

Café Babel : Pourrais-tu te décrire en deux mots ?

Edna Ima­no­vic : Je, moi.

CB : Que fais-tu professionnellement ?

EI : Je suis étudiante en IUFM avec comme spécialisations le français, l’histoire et l’éducation civique. Je serais bientôt dans ma propre classe.

CB : Quel est ton plat préféré ?

EI : Les lasagnes de légumes et l’Ap­fel­stru­del accompagné de crème anglaise.

CB : Quelle est ta nationalité préférée en Europe ?

EI : Nous pourrions discuter du terme « nation » ou nationalité » plus bas dans les commentaires. Je ne pense

Wir könn­ten uns gerne über den Be­griff der „Na­ti­on“ oder „Na­tio­na­li­tät“ noch aus­tau­schen in den Kom­men­ta­ren unten! J Ich glau­be an keine ab­ge­trenn­te ho­mo­ge­ne Na­ti­on, also gibt es für mich auch keine Lieb­lings­na­tio­na­li­tät.

CB : Quand as-tu écrit ton premier article pour Café Babel ?

En avril2014.

CB : Quel est le rêve le plus fou que tu as jamais eu ?

EI : Un circuit touristique digne de ce nom à New York. Je n’ai encore jamais été aux États-Unis

CB : En un mot : Que signifie Café Babel pour toi ?

EI: CaféBabel be­deu­tet für mich die Chan­ce, in­di­rekt in Kon­takt zu blei­ben mit dem Rest Eu­ro­pas und mit Men­schen, die mei­nen Eras­mus-Freun­din­nen und -Freun­den äh­neln. CaféBabel lesen ist wie ein täg­li­cher Aus­tausch bei Kaf­fee und Ku­chen über The­men, die v.a. junge Men­schen in Eu­ro­pa be­we­gen. Ganz klar, dass dabei auch ver­schie­de­ne Spra­chen ein­ge­setzt wer­den.

CB : Quelle est ta rubrique préférée sur Café Babel et quel (le) est ton auteur préféré(e) ?

EI : Celle de la politique ! Grâce à elle, je peux voir ce qui passe ailleurs qu’en Autriche.

Quant à mon auteur préféré, c’est José Vicen­te Ber­n­abeu, car au fil de la lecture de ses articles, je peux entendre sa voix dans ma tête, ce qui permet d’améliorer constamment mes connaissances passives en espagnol !

CB : Quelle est la chose la plus stupide que tu as jamais faite ?

EI : Je ne re­g­ret­te rien !

CB : Quel est le plus bel endroit que tu as visité en Europe ?

EI : Les côtes du sud de l’Albanie situées à la frontière de la Grèce. Un paysage de rêve !

CB : Que représente l’Europe pour toi ?

EI : Un travail et une pensée commune. Et surtout, la solidarité, la tolérance et une normalisation de la diversité et de l’hybridité.