Tout anglais : "i wanna fuck you in the ass...i wann" (allez, tous en coeur !)

Article publié le 12 mai 2009
Publié par la communauté
Article publié le 12 mai 2009

Moins d'un mois avant les élections Européennes...et je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne, je n'ai pas entendu un seul mot sur la question des langues en Europe. Et là, ce ne sont pas les "technocrates" les responsables, mais nos politiciens qui pensent peut être que cette question n'est pas rentable électoralement.

En attendant, le tout anglais gagne du terrain. Pour un projet d'union " dans la diversité", ça la fout quand même mal. Sans parler de l'exclusion des centaines de millions d'européens qui maitrisent mal (ou pas) l'anglais.

Non pas qu'il y ait aucun complot. Juste de l'inaction,qui conduit au plus petit dénominateur commun. Car la question est si complexe qu'il faudrait plus d'imagination, d'audace (et aussi, des moyens financiers).

Allez, en vrac :

- Multiplier les moyens d'erasmus pour qu'étudier en Europe ne soit plus réservé à une élite ( 1 % des étudiants !). Et quand je parle de multiplier, c'est minimum par 3

- Développer des échanges du même types, à tous les ages et dans tous les milieux professionnels, avec un cadre légal, des bourses d'échanges de postes et de logements pour un temps déterminé, avec le soutien financier de l'UE

- Briser le tabou des langues de travail, en établissant clairement des langues "majoritaires" (allemand, français, anglais, italien + polonais et espagnol) , voir celui d'une langue auxiliaire artificielle (espéranto, latin simplifié)

- privilégier systématiquement par loi les programmes de télé en VOST.

- instaurer des congés payés linguistiques comme au Luxembourg

- institutionnaliser le principe selon lequel tous les fonctionnaires européens doivent impérativement maitriser au moins deux ( voire les trois) langues de travail et en comprendre deux autres. Et faire de la maitrise des langues un élément de notation encore plus proéminent, en privilégiant aussi les langues "non majoritaires"

- etc, etc...

En attendant, poursuivons notre exploration de la communication tout-anglais aujourd'hui avec ces quelques pubs de Berlitz...