Tous à bord !

Article publié le 16 novembre 2005
Article publié le 16 novembre 2005

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

La question du sexe pose de sérieux problèmes à l’Europe. D’un point de vue linguistique, tout au moins. Embarquons à Dublin pour une croisière linguistique à travers l’Europe, à bord du navire Confusion. En gaélique, langue originelle de l’Irlande, l’embarcation sur laquelle nous naviguons est un « bad », genre masculin. Lors d’une escale au large de Londres, les conventions linguistiques exigeront cette fois que notre moyen de transport soit féminin. «  She is bound for Hamburg » (« Elle fait cap sur Hambourg »), entendrez vous sûrement dans la bouche du capitaine anglais. Lorsque nous ferons le plein de carburant en Allemagne, les sonorités neutres du « das Boot » germanique mettront temporairement fin à ce méli-mélo. Comme nous ne voudrons certainement pas nous priver d’une baguette (féminine) et d’un verre de vin (masculin), nous jetterons l’ancre près des côtes françaises… et notre bateau sera à nouveau masculin. Quand, finalement, nous arriverons en Italie, notre esquif subira un énième changement de style pour devenir « una barca », pleine de rondeur et de féminité. Heureusement que le Confusion ne va pas plus loin !