Touchez pas aux symboles !

Article publié le 20 mai 2008
Publié par la communauté
Article publié le 20 mai 2008
En mars 2009, la dame de fer fêtera  ses 120 ans. Non, je ne parle pas de l’aïeule de Margaret Thatcher mais de la Tour Eiffel. L’année prochaine, l’icône parisienne la plus célèbre au monde célèbrera plus d’un siècle de succès après des débuts bien difficiles. Mais ne dit-on pas du destin des plus grands qu’il commence dans la souffrance ?
Edith Piaf a également été décriée et regardée avec mépris avant d’être portée par le succès et adorée des foules qui continuent à l’entrainer dans le tourbillon de la gloire posthume. Et s’il est bien une chose qui soit sacrée, ce sont les symboles de notre patrimoine national.

La Tour Eiffel est, sinon le plus grand symbole du patrimoine français, le plus connu.

Alors qu’elle surprise d’apprendre qu’en guise de cadeau d’anniversaire, sa mère patrie envisage de la défigurer ?! Info ou intox, un concours d’architecture aurait été organisé par la ville de Paris en début d’année afin d’ « habiller » notre bonne vieille dame en 2009, comme si elle devait se refaire une beauté … Le grand gagnant est le cabinet d’architectes Serero. Si vous voulez un aperçu du projet, c’est ici  mais d’ores et déjà, La Parisienne vous invite à réagir :

A l’heure où l’Europe parle beaucoup de ses symboles depuis la possible introduction de cinq d’entre eux dans le traité de Lisbonne (11 Etats membres ont cependant refusé d’abonder le texte non contraignait adjoint au traité, dont la France), pensez-vous que les marqueurs d’une culture donnée doivent évoluer avec la société qui se les approprie ? Ou au contraire, les icônes ne participent-elles pas de la mémoire collective et que en les aimant telles qu’elles sont, nous leur rendons le plus bel hommage ?