The Beatles toujours sur scène

Article publié le 17 septembre 2009
Article publié le 17 septembre 2009
A en croire la sortie (le 9 septembre 2009) d’une version remasterisée de leurs albums et du jeu vidéo « The Beatles : Rock Band », le juke box de Liverpool ne s’arrête plus. Les Beatles sont mort, vive les Beatles !

40 ans après leur séparation, le « yellow submarine » a encore sa place sur scène. Une perruque noire, la mèche sur le côté, une batterie au logo des Beatles, des airs entendus et ré-entendus… En Europe, quelques groupes sosies des Beatles usent de cette recette pour attirer les foules. The Rabeats dans l’hexagone, Lucy on the sky en pays germanique et Los Escarabajos en péninsule ibérique.

Escarabajos - Medley «made in Spain»

Traduction littéraire de The Beatles, les Espagnols tournent avec Los Escarabajos. Dès les premiers accords, leur public entonne avec eux les paroles dans un anglais hispanophone.

The Rabeats – Hey Jude !

Simple mais efficace, les Rabeats tournent depuis 2003 sous des tonnerres d’applaudissement. Surtout chez les jeunes, ceux qui n’ont pas pu connaître le groupe sur scène mais qui ont emprunté les albums de leurs parents.

The Punkels – version métal

D’autres s’amusent à décliner les grands tubes des années 60 sous diverses formes. Chaque genre musical mixe sa propre version. Fans sensibles s’abstenir. Les Beatles version métal par The Punkels (de Hambourg) !

Loo & Placido – Eleanor Rigby

Plus doux, plus soft. Eleanor Rigby revue sous des rythmes de reggae.

DJ Danger Mouse – The grey album

En 2004, DJ Danger Mouse superpose The white album enregistré en 1968 par les Beatles avec The black album du rappeur Jay-Z sorti en 2003. Le mélange du blanc et noir ? Un grand thème en gris ! Extrait de The grey album où quand les Beatles rappent.

Mariusz Oborski – Come Together

Une troupe polonaise s’approprie également sans prétentions les grands thèmes british. Leur comédie musicale, « A little beatle bit of love » raconte « Roméo et Juliette » avec les paroles des Beatles.

The Rutles – Cheese And Onions

Evidemment, les quatre jeunes de Liverpool n’échappent pas à la parodie. Les Français ont les Beadochons, les anglais The Rutles et leur « Cheese and Onions ». Une idée développée par Eric Idle et Neil Innes suite à un sketch des Monthy Python en 1976.

The Beatles – version allemande

Les Beatles eux même pouvaient-ils envisager de telles reprises Outre-Manche ? A l’écoute de leurs versions allemandes, John, Paul, George et Ringo parlaient déjà européen!