Temps de travail : le Parlement résiste

Article publié le 16 avril 2009
Article publié le 16 avril 2009
Les tractations font rage entre le Conseil européen et le Parlement sur le thème des 65 heures. Dernières nouvelles de Bruxelles.

Le 2 avril, le président tchèque de l’UE a échoué en tentant de parvenir à un accord avec le Parlement sur la semaine de travail, le Conseil européen souhaitant augmenter la durée maximale de travail hebdomadaire à 65 heures. Le Conseil et le Parlement européen appellent à une réunion de la dernière chance le 21 avril, mais tout tend à démontrer que jusqu’aux élections de juin, au cours desquelles une nouvelle majorité pourrait se profiler, la question de la semaine de travail en Europe ne sera plus abordée. Le Parlement européen ne veut pas augmenter le temps de travail hebdomadaire au-delà des 48 heures, mais il propose au Conseil de prolonger sur douze mois la période de référence pour calculer le nombre d’heures travaillées, afin de rendre la semaine de travail plus flexible. Jusqu’à présent le Conseil maintient sa volonté d’augmenter le temps de travail hebdomadaire à 65 heures.