SVE: le Service volontaire européen expliqué

Article publié le 20 janvier 2016
Article publié le 20 janvier 2016

Envie de partir pour une expérience de volontariat international? Un guide pratique à ce qu'est le SVE aux yeaux de ceux qui le vivent. 

Il y a plusieurs façons de voyager: l'une d'elles est le volontariat international. Mais il ne suffit pas de plier bagage et de partir sans but ou à la recherche de la fortune: le volontaire a un vrai travail à faire dans le pays où il séjourne pour une période allant de quelques semaines à quelques mois ou années. Nous allons vous parler en particulier du milieu du bénévolat  à moyen et long terme, allant de 3 à 12 mois qui peut être fait en Europe et ailleurs dans le monde.

Le bénévolat en pratique

Le volontariat se base sur deux éléments principaux: une organisation d'envoi résidant dans le pays d'origine des volontaires, et une d'accueil, dans le pays où ils vont effectuer le service. Le parcours du volontaire implique plusieurs étapes de formation pré-départ. Pour ce qui concerne les dépenses à l'étranger, de l'argent de poche mensuel est prévu en plus du logement et de la pension complète. Sur place le volontaire est couvert par l'assurance maladie et ses dépenses de voyages sont immédiatement remboursées.

Le travail bénévole peut s'effectuer dans différents domaines d'interventions, du social à la culture et l'environnement, selon aussi les intérêts du volontaire et l'offre du pays hôte. Lorsque le volontaire présente sa demande, il a la possibilité d'exprimer ses préférences parmi les différents pays (européens ou non) dans lesquels il voudrait aller, le type de travail qu'il préférerait faire, avec quel type de public et pour quelle période de temps. Après une brève réunion avec les responsables de l'organisation d'envoi, si le volontaire répond à certaines exigences de base concernant la disponibilité, l'adaptation, l'attitude et la maîtrise de la langue, une mission lui est proposée pour son service. À ce stade, il prend contact avec l'organisme d'accueil, qui lui explique progressivement le genre de travail qu'il effectuera, la ville, et le projet.

Que signifie faire un volontariat?

Souvent, nous avons une idée déformée de ce que cela signifie être volontaire. À première vue, c'est perçu comme quelque chose de superflu, qui ne dispose pas d'un intérêt particulier, que l'on ne sait pas très bien où placer. Ni un étudiant, mais pas tout à fait un employé.

Le volontaire, cependant, est avant tout une personne qui choisit de se rendre disponible à la communauté, et de consacrer une partie de son temps, en fait, bénévolement pour une cause, peu importe de quelle nature. Dans le projet qui lui est assigné, il ou elle travaille avec les gens dans divers domaines, a des fonctions semblables à celles de ses collègues, mais il est souvent plus en contact avec le public.

Le volontaire et le rapport au public

Le volontaire n'est pas en soi indispensable à l'organisation qui le reçoit, mais il est d'une grande aide pour toutes ces tâches "extra", souvent plus au contact avec les gens. Pour le bénévole, spécialement lorsqu'il est impliqué dans le domaine social, la relation avec le public du projet est le pivot sur lequel repose toutes ses activités. En raison du fait que le volontaire se retrouve souvent à être en contact étroit avec des personnes qui fréquentent l'établissement où il/elle travaille, la charge émotionnelle est souvent élevée. On y cotoie des histoires très différentes, de situations très délicates et parfois douloureuses. Voilà pourquoi le bénévolat est toujours divisé entre ce que vous faites et ce que vous ressentez. Il est important d'être en mesure d'effectuer leur travail efficacement, mais de faire ce qui est nécessaire pour maintenir une certaine distance par rapport aux situations, et d'être capable de raisonner de la manière la plus lucide et objective possible. Sans devenir insensibles, mais sans s'etre trop impliqué émotionnellement. Seulement de cette façon, il vous sera possible de vivre une bonne expérience de travail avec le public comme avec les collègues.

L'expérience

Chaque projet a ses propres particularités, et tout dépend d'où il se trouve: vivre dans une petite ville de campagne sera sûrement très différent d'une grande ville. Ce qui caractérise la vie du volontaire est certainement la vitesse, émotionnelle et relationnelle: la pluralité de contacts et les stimuli reçus en quelques semaines. Cela conduit à une sorte d'expérience émotionnelle assez extraordinaire: des périodes de up and down; le premier généralement dû à succès dans le travail ou dans les relations, le second à la solitude ou à certains problèmes liés aux tâches à réaliser. Mais il ne faut pas penser au volontariat international suelement comme une expérience de travail: très souvent, en fait, le travail est seulement une partie de l'ensemble. Une expérience de bénévolat est aussi faite de découvertes, vivre dans une autre ville, connaître une autre culture plus ou moins différente de la sienne, s'adapter à des coutumes différentes, des sensations différentes. Le volontaire traverse un véritable parcours de formation et d'évolution, à la fois professionnellement et personnellement.

En bref, ce qui en ressort est certainement le changement. Le changement n'est pas aussi simple que les gens pensent, surtout lorsque l'on se retrouve seul. Mais comme il ya toujours les deux faces d'une médaille, c'est aux personnes impliquées dans le bénévolat d'y voir le changement comme une opportunité de grandir, quelque chose de vital et positif, qui est fondé sur le désir d'aider les autres et de s'impliquer.

Quelques liens de site de volontariat en Italie et en France:

Le SVE sur le site de la Commission européenne

Le volontariat à Turin