Streetart : la galerie à ciel ouvert de Varsovie

Article publié le 3 avril 2015
Article publié le 3 avril 2015

En suivant le cours de la Vistule ou en passant devant la BU de l'université de Varsovie (BUW), vous avez sûrement déjà croisé les fresques murales de la rue Tamka, n'est-ce pas ? Là-bas, on peut voir le visage de Chopin en forme de plan de la ville ou encore Napoléon avec une casquette. Ouvrez grand les yeux !

C'est la première année universitaire et vous allez faire la fête dans les pavillons. Et là, après une longue nuit, vous tombez sur les « ours » (ou bien était-ce des rats ?). Le streetart est devenu peu à peu un élément important de la rue Brzeska dans le quartier de la gare, qui est considérée comme une des rues les plus dangereuses de la ville. On y trouve entre autres, l'un des enfants de Prague ainsi qu'une fresque confectionnée par l'artiste italien Diego Miedo, représentant un canard géant.

Si vous vous retrouvez par hasard dans le centre ville, derrière la station de métro bien connue Rotunda, faites un petit crochet par la rue Widok jusqu'à l'antique statue, qui est en face de l'immense publicité de lotto Toto datant de l'aire communiste.

Vous pouvez également vous diriger sous le passage souterrain de l'Armia Ludowa pour admirer de plus près le meilleur du streetart de Varsovie, ou encore aux alentours de la rue Myślenicka, ce qui devrait ravir les fans du club de foot polonais Legia

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.