STOCKAGE DOMESTIQUE : SOMMES-NOUS PRETS ?

Article publié le 8 novembre 2013
Article publié le 8 novembre 2013

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

La transition énergétique requiert une nouvelle organisation pour les réseaux électriques. Le développement renouvelable sera vraiment achevé quand nous aurons adapté l'infrastructure des énergies propres en terme de quantité, disponibilité et réactivité. Jusqu'à aujourd'hui le stockage de l'énergie était le chaînon manquant dans le processus de changement d'énergie.

Les énergies renouvelables pour les particuliers

La transition énergétique est un processus pour changer l'ensemble des énergies mondiales. Les générations actuelles ne verront probablement pas les changements puisque que de nombreux pays sont sur le point d'acquérir de nouvelles centrales nucléaires. Ces centrales sont prévues pour durer un demi-siècle, et les énergies renouvelables ne les ont pas rendues obsolètes. « Les ressources renouvelables sont surtout fournies par le soleil, l'eau et le vent, qui sont variables et incontrôlables. L'énergie renouvelable fournie a des similitudes avec l'électricité traditionnelle mais elles sont loin d'être produites en quantité égale. » c'est ce qu'explique dans une étude le Professeur Johan L.Hurink, de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers . Il est évident que la demande en électricité augmente et elle est de plus en plus imprévisible. D'après l' IEEE « une solution à ces problèmes serait de transformer les consommateurs domestiques passifs en participants actifs au processus de production . La participation des consommateurs pourrait être réalisée grâce au développement de nouveaux appareils domestiques à charge contrôlable, à une micro génération de stockage domestique à la fois pour la chaleur et l'électricité. » L'avenir du réseau d'alimentation devra donc être un réseau domestique de production et de stockage.

Les énergies renouvelables ont à peine commencé à faire partie de notre environnement et de notre style de vie. Ici et là des fermes éoliennes apparaissent en mer ou sur terre. Ce type d'installations produit une énergie très semblable à celle produite par le système traditionnel. Elles sont centralisées et massives. C'est la même chose pour la plupart des systèmes photovoltaïques. Cependant les énergies renouvelables sont de plus en plus décentralisées et répondent à une demande individuelle. La firme japonaise Nidec a acheté Italian Ansaldo Sistemi Industriali et utilise maintenant son expertise pour vendre des éoliennes de haute productivité sur le marché B to C. La compagnie américaine Windtronics projette de conquérir le marché européen avec des turbines de deux mètres de haut que l'on peut installer sur les toits des maisons. Pour les particuliers qui sont intéressés par ces solutions pour produire de l'énergie, le principal problème en est le coût. C'est la raison pour laquelle, à très court terme, le transport des énergies renouvelables produites localement n'est pas rentables. Mais les spécialistes sont confiants et prévoient le développement de cette industrie. D'après le Dr. Sultan Al Jaber , PDG de la firme Masdar experte en fermes éoliennes en mer « les prix des panneaux photovoltaïques ont diminué de 80% ces 5 dernières années et celui des éoliennes de 30% . Les énergies renouvelables sont déjà autant utilisées que le réseau traditionnel dans certains pays. Mais pour diminuer l'écart de prix entre les énergies renouvelables et les conventionnelles nous devons continuer à innover et à encourager des politiques à long terme qui créeront des économies.

Production domestique et auto-suffisance

Le directeur de Energy Storage de Forsee Power Solutions, Gilles Ramzeyer est d'accord. « Le stockage d'énergie a deux problèmes majeurs. Premièrement, la grande capacité de stockage pour distribuer l'énergie sur le réseau le soir. Deuxièmement, le stockage local et domestique pour faciliter l'utilisation des particuliers. Nous travaillons sur sur la technologie qui sera utile pour les particuliers et pour les entreprises pour résoudre ces deux problèmes. » Le but du stockage domestique concerne non seulement des facilités de production mais aussi l'aide domestique à la production d'énergie propre. La plupart de ces énergies ont des cycles de production imprévisibles. Par conséquent, il est nécessaire de stocker pour fournir un approvisionnement continu. Suivant les conditions de la météo, plusieurs jours ou plusieurs semaines de capacité de stockage peuvent être nécessaires. D'ailleurs les batteries évoluent rapidement ainsi que leurs performances. « Les systèmes de batterie conçus par Forsee Power Solutions évoluent à un rythme semblable à celui des lois de Moore sur le matériel informatique. » nous dit Gilles Ramzeyer. « Les systèmes de batterie peuvent s'améliorer constamment afin de les rendre plus petits, plus efficaces, ou plus autonomes suivant le projet de loi sur leurs spécifications. »

Dans le secteur des énergies renouvelables, l'intérêt pour une production massive est bien sûr limité à cause de leur coût et du besoin exceptionnel de stockage de l'énergie. Il est impossible de construire un barrage hydroélectrique à côté de chaque parc éolien par exemple. Par conséquent des réseaux intelligents qui pourraient gérer la production et le stockage domestique en grande quantité, sont de plus en plus considérés comme l'avenir de l'industrie de l'énergie. « Une autre idée est de créer un réseau pour des petites batteries concentrées en énergie pour des dizaines de millions de foyers » explique l'expert de National Geographic pour l'environnement Jon R. Luoma , « avec un tel schéma de 'stockage distribué', l'utilisation d'ordinateurs pourrait coordonner la circulation d'électricité à travers d'un « réseau intelligent » qui communiquerait en permanence avec les batteries locales et ajusterait la circulation d'énergie. Cela pourrait même inclure à l'avenir des batteries hybrides ou électriques pour les véhicules. »

Toute la représentation du secteur tend maintenant vers le même schéma. Ainsi, nous pourrions très bien orienter le réseau actuel, permettant à chaque consommateurs d'être producteur et de gérer sa propre production et le stockage de ses ressources. Cela exigerait bien sûr de nouveaux outils de supervision que probablement nous ne connaissons pas encore. D'après Electrical review « La mise en œuvre anticipée de mesure intelligente et d'estimation du prix réel servirait d'outil majeur pour la charge de la demande dans la future distribution du réseau. Avec de tels mécanismes de marché en place, les utilisateurs pourraient jouer un rôle actif pour optimiser la consommation d'énergie. Le stockage de l'énergie leur permettrait de ne rien perdre de leur confort. Le stockage d'énergie est un élément vital des réseaux intelligents. » La cohérence du système et l'avenir du réseau électrique dépendra de notre compétence à considérer le stockage domestique comme une participation à la transition énergétique. Bien sûr cela implique que les consommateurs participent.Ils seront consommateurs, producteurs et gestionnaires au cœur du réseau. Leur responsabilité va très probablement augmenter avec ce schéma. Mais c'est la seule façon de faire baisser leur factures d'électricité.