Sortir à Lyon, un luxe ?

Article publié le 26 octobre 2008
Publié par la communauté
Article publié le 26 octobre 2008
Dans le cadre de la campagne de cafebabel.com sur le coût de la vie en Europe, relayée par toutes les rédactions locales, Babelyon a décidé de s'en payer une bonne tranche. Grosse soirée ciné-kebab-bière en perspective ! Par Antoine Lefeuvre Comme dans toute grande ville, tout aurait pu commencer par un trajet en métro. Mais l'aller simple à 1,60 EUR est plutôt dissuasif.
Mieux vaut opter pour un velo'v, ces vélos en libre service pour lesquels Lyon a été pionnière (non, Paris n'a pas inventé le vélib). Il ne nous en coûte que 1 EUR pour la carte valable 7 jours.

Velo'vVelo'vez votre pouvoir d'achat

Sur nos fiers destriers rouges, nous nous rendons au cinéma. L'économie faite en prenant un velo'v est vide engloutie dans les caisses du cinéma : 9,50 EUR pour une place plein tarif. A moins de choisir un autre (et meilleur) film qu'un blockbuster, joué dans un CNP ou au Comoedia pour 7,50 EUR (toujours plein tarif). C'est ce que que nous faisons : 2 EUR de gagné.

Nous sortons le ventre vide de la salle obscure. Choix cornélien entre un MacDo et un kebab. A ma gauche 6,50 EUR pour le menu Big Mac (hamburger, frites, soda) ; à ma droite 5,50 EUR pour un menu équivalent et tout aussi sain. Pas d'angélisme, ce sera le burger.

Evidemment après un Big Mac, on a soif (et souvent faim aussi). Direction le Vieux Lyon et plus exactement l'un des nombreux pubs anglo-irlando-dano-australiens qu'on y trouve. Notre soirée se termine autour d'une pinte à 5 EUR au british Smoking Dog.

De retour en velo'v, c'est l'heure des comptes. Cette soirée aura eu raison de 20 EUR et de nos mollets.

La question est : qu'en aurait-il été autre part en Europe ? La réponse par nos confrères de

Stockholm

Athens

Budapest

Istanbul

Köln

Paris

Sevilla

Strasbourg

Sofia

et nos voisins auvergnats