Six ambassadeurs du génie espagnol au Salon international de l'invention de Genève

Article publié le 5 mai 2015
Article publié le 5 mai 2015

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

"Le mécontentement est la première nécessité du progrès", cette citation de Thomas Edison appartient au langage universel de l'ingéniosité sans frontières. Ingéniosité qui a réuni des inventeurs de 45 pays avec plus de 700 exposants, dont 6 espagnols, du 15 au 19 avril. 

Le 43ème Salon international de l'invention de Genève est devenu cette semaine un des points de la planète avec la plus grande concentration d'acuité, d'enthousiasme et de force de persuasion au mètre carré pour plus de 62.000 visiteurs.

Dans son siège social, près de l'aéroport de Genève, nous découvrons un vaste échantillon d'ingéniosité, avec entre autres, un australien qui propose une amélioration substantielle de l'efficacité de la bicyclette classique (Flying Saucer) ; l'Université de Bialystok (Pologne) qui offre une nouvelle méthode non invasive de détection prénatale de la trisomie 21 ou encore la méthode Point to Point Mattress, de l'entreprise chinoise DPM qui conçoit matelas et oreillers pour garantir le repos parfait selon l'anatomie particulière de chaque client.

En faisant abstraction de la défiance des chaines internationales au sujet de leur pays, nos six équipes ont toutes reçu l'un des 52 prix spéciaux décernés par l'organisation. Nous avons rencontré un par un quelques-uns de ces  nobles ingénieux.

Participation espagnole

CSR (Lame Sans Recul pour tondeuse à gazon) : Miguel Domínguez de Vidaurreta est charpentier et forgeron mais surtout un fan de l'optimisation des outils de travail de terrain. Cette lame, en comparaison avec les lames traditionnelles, évite les obstacles et les arrêts de la machine, travaille dans des conditions difficiles de hautes herbes, épaisses ou humides, elle économise du temps et du carburant (essence), tout en diminuant presque de moitié les émissions de gaz nocifs par rapport aux autres appareils. 

D'après son inventeur, il est très important de suivre les conseils fournis pour l'affûtage de la lame, afin de garantir sa durabilité. Domínguez de Vidaurreta a reçu la Médaille d'Or du Salon. Contact lextim63@gmail.com

Cycling & Sécurité : Carles Vila est un amateur de cyclisme qui a observé et étudié pendant des années le manque d'attention sur la route envers ces amoureux de la bicyclette, et c'est quelque chose auquel il veut remédier avec un système de sécurité pour cyclistes sur la route. Ce système consiste en deux appareils électroniques simples de volume et de taille semblables à ceux d'un ordinateur de vélo, c'est-à-dire la taille d'une boite d'allumettes.

Les deux dispositifs, l'un sur le véhicule l'autre sur le vélo, permettent à la voiture de détecter un cycliste  dans un rayon de 250 mètres à vol de oiseau  grâce à un bip et à une lumière LED clignotante. Les dernières données enregistrées en 2013 indiquent qu'en Espagne ont eu lieu 3.700 accidents de cyclistes sur la route, dans lesquels sont mortes 70 personnes. Le cyclisme est pour Carles une thérapie physique et mentale, après avoir passé un épisode très compliqué au niveau santé et, avec cette invention, il veut protéger le cadeau qu'est la vie. Vila a reçu la Médaille de Bronze et le diplôme Inventarium Science du Salon. Contact carlesvila1@hotmail.com

Easy Door System : Yeray Suárez est canarien et son origine est cruciale pour comprendre le pourquoi de sa création. Il est question de portes conçues pour des meubles préfabriqués d'assemblage simple, avec des charnières sans vis avec quatre options d'ouverture, qui permettent l'encadrement d'une porte puisque ses crochets sont facilement collés et décollés sans vis en utilisant simplement du ruban adhésif double face.

Les charnières, comme les portes, peuvent être fabriquées avec divers matériaux très légers  (en temps normal méthacrylate et bois fin) et son magasinage pour le transport économise de l'espace ce dont les insulaires sont reconnaissant pour le transfert péninsule-archipel. Suárez a reçu le Prix García Cabrerizo de l'Invention espagnole et la Médaille d'Or du Salon. Contact info@milukadoors.com

Logicpalet (palettes démontables) : José Luis Marconel et Prises García ont une grande expérience dans le secteur de l'emballage et leurs clients leur ont fait part de leurs préoccupations pour la logistique de récupération de ces dernières. Cette palette, étant démontable, est plus facile à transporter, en même temps elle permet d'économiser de l'espace dans les camions qui les transportent.

C'est un produit lavable dans chacun des matériaux disponibles (matière plastique, bois et métal). C'est un article qui veille à l'environnement puisqu'il est fabriqué grâce à de  la matière plastique recyclée provenant des vide-ordures. Marconel et García ont reçu le Prix de l'Office des brevets et marques espagnols pour la meilleure invention espagnol de l'année 2015 et la Médaille d'Or du Salon. Contact marconel@avantpack.es

Grill/BBQ portatif et démontable : Tomás Mentxaca et son partenaire Paco Montserrat sont respectivement cuisinier et forgeron. Ils ont remarqué qu'il n'existait pas sur le marché un outil facilement transportable comme le leur, tant pour donner des cours de cuisine, que pour étendre le nombre de clients de ce type de service de restauration en plein air.

Les principales prestations de cette création sont les suivantes : on peut cuisiner à la braise et/ou au grill tout type d'aliments simultanément, c'est complètement démontable et ne contient pas de vis, tout se fait par emboîtement. Un aspect supplémentaire de cette invention est sa grille suspendue, à laquelle on peut accrocher jusqu'à 15 poulets. Mentxaca y Montserrat ont reçu la Médaille de Bronze du Salon. Contact info@frankandthomas.com

Tragasol : visière multifonctionnelle pour véhicules. Ines Martín Durán et Juan Fajardo ont passé un nombre suffisant d'heures sur la route à subir les rayons nocifs du soleil pour faire de la nécessité vertu.

Tragasol est une visière multifonctionnelle avec des composants inclinables pour se protéger des éclats du soleil pendant la conduite d'un véhicule, depuis toutes les entrées de lumière possibles, afin que le conducteur ne perde à aucun moment un angle de vision. Martín Durán y Fajardo ont reçu la Médaille d'argent du Salon. Contact jmfajardo@us.es

Coût et appui institutionnel

L'Office espagnol des brevets et marques (OEPM), par l'intermédiaire du bureau García Cabrerizo, a mis en contact nos inventeurs avec l'organisation du Salon de Genève. José Luis de Castro, responsable du conseil juridique du bureau assure que 100% des coûts de participation à cette foire de l'invention sont à la charge de l'entrepreneur, qui, dans la majorité des cas, voit sa présence comme un investissement futur.

Par rapport aux autres années, le nombre d'inventeurs espagnols a réduit de moitié, chose que Coro Gutiérrez, fonctionnaire de l'OEPM, attribue à la crise puisque chaque stand suppose un paiement de quelques 2.500  € auxquels il faut ajouter tout ce qui n'est pas murs et sol comme par exemple : le wifi, l'électricité ou encore le mobilier spécifique. Toutefois, le jeu en vaut la chandelle. Selon des statistiques d'éditions précédentes, 40% des inscrits arrivent à des accords commerciaux et de fabrication grâce à des contacts obtenus à ce moment-là.

La venue au salon est un frais que doit également payer l'inventeur lui-même, aucun des participants espagnols de la 43ème édition n'a bénéficié d'une aide, ni monétaire ni en nature, à l'exception de Miguel Domínguez de Vidaurreta, qui a perçu 2.000 € par le biais du Ministère de l'industrie. L'OEPM a annoncé que, cette année, il va subventionner jusqu'à 90% du coût des brevets nationaux et internationaux des projets enregistrés en 2014, une avancé pour un personnel très engagé, qui lutte malgré un budget très serré.

Avertissements

En ce qui concerne les droits de douane entre l'Espagne et la Suisse, Paco Montserrat avertit qu'ils suivent un horaire strict, parce que si on arrive avant  9h à la Junquera ou après 17h en Suisse, on doit attendre le temps que ces frontières anachroniques autorisent la circulation des marchandises. Voter au referendum « non » à l'accord Schengen a compliqué la libre circulation des personnes et des marchandises, déjà fastidieuse par ailleurs.

Remarque : remerciement spécial à mon père, qui m'a enseigné que les seules limites sont celles que nous nous imposons nous-mêmes. Bon vent.