Sites porno : les fantasmes des Européens

Article publié le 17 mars 2017
Article publié le 17 mars 2017

Dans son rapport annuel, Pornhub dévoile les chiffres de fréquentation de sa plateforme de vidéo porno en streaming. Ils mettent à nu les fantasmes des internautes européens. Hard facts.

Dans son rapport annuel, Pornhub fournit une analyse très fine de son trafic et des contenus visionnés par ses utilisateurs. Dans le même temps, la première plateforme mondiale de partage de vidéos porno en streaming montre qu’elle en sait beaucoup sur le fantasmes des Européens. En 2016, le site a enregistré 23 milliards de visites, avec près de 92 milliards de vidéos regardées (87,8 milliards en 2015), soit 64 millions par jour à travers le monde. Une année chargée pour les serveurs de la plateforme qui ont dû gérer des flux de données de 99 gigabytes par seconde afin de répondre aux nombreuses demandes.

Seuls derrière leurs écrans, les internautes européens ne sont pas des cas isolés devant le porno. Les catégories « anal », « mature », « milf », « lesbiennes » et « adolescentes (18+) » sont les plus visionnées sur le continent (carte 1). Des thèmes qui restent somme toute assez classiques.

Compatriotes, Milf et Géantes

Les recherches formulées par les internautes sur Pornhub dévoilent un peu plus les petits plaisirs des Européens. Une tendance particulièrement répandue en Europe consiste à consommer local. Parmi les nombreuses requêtes recensées par Pornhub, les recherches les plus populaires ont trait à la langue du pays ou à leurs compatriotes. Ces recherches arrivent en première position dans presque l’ensemble des pays étudiés, comme si le besoin de comprendre ce qui se passe primait sur le reste.

En dehors de la langue, les trois recherches les plus populaires dans chaque pays traduisent les comportements des Européens, du plus répandu à travers le continent au plus spécifique. Les mères jouissent d’une grande popularité sur Pornhub comme en témoignent les recherches associées comme « maman », « milf » (Mom I’d like to fuck) ou encore « belle-mère ». À l’inverse, les Italiens privilégient des requêtes comme « footjob » (masturbation avec les pieds), les Portugais gardent un œil sur leur ancienne colonie et les « Brésiliennes ». Du côté de Malte, la taille a son importance puisqu’ils recherchent des « géantes ». 

Que veulent les femmes ?

Plus déconcertant, l’actualité fournit parfois de nouvelles idées aux utilisateurs de Pornhub qui n’épargnent ni les hommes et les femmes politiques ni les célébrités. Les mot-clés « Boris Johnson » et « Theresa May » ont explosé de respectivement 14 624 % et 3 423 % sur la plateforme au lendemain du referendum sur le Brexit. De même, en Italie, Maria Elena Boschi (secrétaire d'État, ndlr), Matteo Renzi et Virginia Raggi ont connu leur moment de gloire le jour du referendum constitutionnel.

Les femmes ne sont pas en reste. Au niveau mondial, elles représentent 26 % des visiteurs de la plateforme, un chiffre en hausse de 2 % par rapport à 2015. En Europe, elles ne sont que 20 % en Allemagne quand elles sont 35 % en Serbie. Leurs centres d’intérêt se portent avant tout sur les rapports entre femmes. Les mots-clés « lesbiens », « ciseau lesbien » ou « plan à trois » sont les plus fréquents.

---

Source : Pornhub.