Sinistres gauchers

Article publié le 12 octobre 2005
Article publié le 12 octobre 2005

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Les préjugés sur les gauchers sont une constante de l’Histoire. Ils trouvent probablement leur origine dans la prédilection des Romains pour le mot « droit », un favoritisme encore vivace dans de nombreuses langues européennes. « Dexter », le terme latin utilisé pour droit était parallèlement associé à l’habilité. A travers les siècle, la terminologie a évolué en dextérité, « dexterity » en anglais, « destreza » en espagnol ou portugais. Quant au nom employé en latin pour qualifier la gauche, « sinistrum », il pouvait également se traduire par «menaçant». Une connotation négative ayant persisté bien après la chute de l’Empire puisqu’elle équivaut aujourd’hui à sinistre, « sinistro » en italien ou en anglais « sinister ». En outre, ne dit-on pas en France d’une personne maladroite qu’elle est gauche ? Ceux qui se sentent discriminés à cause de cette injustice linguistique peuvent reprendre courage : l’un des plus grands empereurs romains, Jules César, était lui-même gaucher !