Sectaire

Article publié le 21 août 2006
Publié par la communauté
Article publié le 21 août 2006

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Amsterdam, Pays-Bas, été 2006

«Des fleurs, des chansons, et des crânes chauves. 'Hare Krishna, hare Krishna, Krishna Krishna, hare hare... ' En transe, et au son d'incantations d'une prodigieuse monotonie, un jeune évente la version plastique du fondateur de la secte Hare Krishna. Une foule s'amasse sur la place du centre de la capitale néerlandaise. Pour soutenir le mouvement ? Pour absorber la sagesse des fidèles ? Non. La motivation de cet enthousiasme spirituel est plutôt prosaïque : profiter d'un repas végétarien gratuit.»

Nicolas Baker, 23 ans, journaliste (Lyon)