SECESSION : Imaginons une Europe après le règne des bureaucrates

Article publié le 25 août 2014
Article publié le 25 août 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Le 23 septembre débutera la série de manifestations SECESSION. Comment ce serait, si on pensait l’Europe non pas comme un rouage bureaucratique, mais comme un espace de traduction, de migration et d’hybridation ? C’est justement cela que se demandent les organisateurs réunis autour de Camille de Toledo de la Société Européenne des Auteurs. Cafébabel Berlin est de la partie.

Bien trop souvent l’idée de l’Europe serait confondue avec la zone euro, avec la planète Bruxelles et ses directives européennes. Dans les discussions autour de l'identité européenne, il serait trop souvent question du passé, de guerres bestiales et d’exploits intellectuels, alors qu'on aborderait à peine la signification de l'Europe pour la jeune génération actuelle. Lors de la série de discussions A Dispute over Europe, le philosophe français Camille de Toledo avait déjà balayé la vision européenne de ses contemporains. Comment une idée moderne de l’Europe pourrait prendre sa source dans des discours restés bloqués dans le passé – au choix au VIIIème siècle des lumières humanistes ou au XXème siècle du nationalisme idéologique ?

Puisque le simple balayage des façons de penser transmises de génération en génération ne suffit pas à créer une nouvelle Europe, la Société Européenne des Auteurs, dont l’un des cofondateurs est Camille de Toledo, a donné naissance à la série de manifestations SECESSION. À partir de septembre cette année, il s’agira dans ce cadre d’essayer de « penser  et façonner l’espace européen autour de la traduction, la migration et l’hybridation ».  Puisque les régiments des politiciens et bureaucrates de l’Union européenne ont déjà assez à dire, chez SECESSION la parole revient aux artistes, aux écrivains et aux philosophes. Car à ce titre le façonnement d’une société meilleure est plus souvent conçu par des poètes inspirés que par des serviteurs de l’Etat attachés aux articles de loi.

La première manifestation de la série SECESSION aura lieu le 23 septembre 2014 à 19h à Berlin, où aux côtés de Camille de Toledo, Dorian Astor, Christos Chrissopoulos, François Cusset, György Gragomán, Juan Francisco Ferré, Katja Hensel, Cécile Wajsbrot et d’autres poètes et penseurs européens liront et parleront d’une nouvelle Europe. L’ouverture de la manifestation sera accompagnée d’une exposition à l’Institut français (du 16 septembre au 10 octobre 2014) qui, sous le titre « Deconstructing borders for a migrant Europe », réunira des cartes imaginaires et des installations d’artistes de toute l’Europe.

Quoi ? SECESSION EUROPE

Quand ? Le 23 septembre 2014 à 19h à l’Heimathafen (Neukratöll, Berlin)

Qui ? Chacun est le bienvenu. L’entrée est gratuite. 

N’AYONS PAS PEUR DE L’IDEE EUROPEENNE

En septembre et octobre 2014, SECESSION discutera d’une Europe après le règne des bureaucrates. À quoi cela peut-il ressembler et quel est le rôle des artistes, des écrivains et des traducteurs ? Puisque Cafébabel Berlin est convaincu que l’Europe foisonne de diversité et n’est pas un délire administratif sans vie, nous participerons évidemment à SECESSION comme partenaire médiatique officiel.

En savoir plus, comme toujours, sur Facebook et Twitter.