Say What !? les tweets des députés européens

Article publié le 16 mai 2014
Article publié le 16 mai 2014

À une se­maine des élec­tions, la twit­to­sphère s’en­flamme alors que les can­di­dats tentent de glis­ser quelques der­niers mots pour sé­duire leurs élec­teurs. Qu’ont-ils à dire pour leur dé­fense ?

Tra­duc­tion : Rien n'est si­mulé dans cette vidéo #Lo­ve­Li­fe­No­Re­grets

Voici une cam­pagne de pub luxem­bour­geoise pour des pré­ser­va­tifs. Nous al­lons pro­fi­ter de l’oc­ca­sion pour par­ler du sexe en Eu­rope. Croyez-le ou non, les Bri­tan­niques sont les meilleurs amants selon l’at­las Pen­guin du com­por­te­ment sexuel hu­main (Pen­guin Atlas of Human Sexual Be­ha­viour). En moyenne, un Bri­tan­nique a 2 580 rap­ports sexuels dans sa vie avec 5 par­te­naires dif­fé­rents. Quant à l’acte, il dure en moyenne 21 mi­nutes outre-Manche. Mais il y a plus sur­pre­nant en­core : les Ita­liens, ré­pu­tés pour être des beaux par­leurs et des dieux au lit, ne sont en fait pas si sexy que ça et bien loin d’être doués sous la couette. Ils s’y mettent tard et ne sont pas très en­du­rants. En moyenne, ils sont les der­niers à perdre leur vir­gi­nité en Eu­rope (19 ans pour les hommes, 20 ans pour les femmes), ils ont le moins de rap­port (moins de 100 par an) et leurs rap­ports sont les plus brefs d’Eu­rope avec seule­ment 14 mi­nutes. Et dire qu’on nous par­lait de dolce vita.

Tra­duc­tion : Ex­por­tons @Bloom­ber­gNews : Le mar­ché de la ma­ri­juana mé­di­cale de­vrait dé­pas­ser les 6 mil­liards de dol­lars (4.37 mil­liards d’eu­ros) d’ici 2019.

En 2001, le Por­tu­gal est de­venu le pre­mier pays d’Eu­rope à dé­cri­mi­na­li­ser toutes les drogues. Avoir en sa pos­ses­sion des pe­tites quan­ti­tés de n’im­porte quelle drogue, que ce soit du crack ou du DMT, ne consti­tue pas une in­frac­tion. À la sur­prise gé­né­rale des scep­tiques, le nombre de toxi­co­manes a été di­visé par deux de­puis la dé­cri­mi­na­li­sa­tion. La consom­ma­tion de drogues au Por­tu­gal est plus basse que dans n’im­porte quel autre pays d’Eu­rope. Que faut-il de plus à l’Eu­rope pour qu’elle com­prenne qu’em­pri­son­ner ceux qui consomment de la drogue ne sert à rien ? Fin mai, nous sau­rons si les Eu­ro­crates sont ca­pables de faire preuve de lo­gique et de ré­flexion lorsque le Rap­port eu­ro­péen 2014 sur les drogues sera pu­blié.

Tra­duc­tion : Pas touche aux seins al­le­mands, Mer­kel est stu­pide, pas touche aux pénis al­le­mands.

« Die Par­tei » ne res­semble à aucun autre. Dans leur ma­ni­feste, ils pro­mettent de re­bâ­tir le mur de Ber­lin. Pour ce qui est des élec­tions eu­ro­péennes, ils veulent que l’Union eu­ro­péenne « reste loin des seins al­le­mands ». Ceux qui vou­draient voter pour le parti sa­ti­rique et dé­pourvu de bon goût n’y sont pas en­cou­ra­gés par les membres du parti. « Die Par­tei » n’est pas en­core un phé­no­mène de masse mais ils se sont déjà fait connaître pour leur cam­pagne aux al­lures de gue­rilla des rues. Qui est ce que le slo­gan « Mer­kel est stu­pi­de » a convaincu ? Selon EUob­ser­ver, les po­li­tiques al­le­mands sont parmi les moins pré­sents sur Twit­ter. Mais des vi­déos comme celle-ci pour­raient bien faire cha­vi­rer des cœurs et en faire chan­ger d’avis cer­tains.

Tra­duc­tion : Une bonne in­fo­gra­phie de @wel­sh­boy82 sur les dif­fé­rences entre les chiffres de l’im­mi­gra­tion et ce que les gens croient.      

Les Dé­mo­crates li­bé­raux font tout ce qu’ils peuvent pour tordre le cou aux mythes sur l’im­mi­gra­tion et mon­trer aux Bri­tan­niques com­bien ils se trompent. Bien qu’ils croient que 24% de leurs conci­toyens sont Mu­sul­mans, ils ne sont en vé­rité que 5%. Alors que cer­tains can­di­dats au Par­le­ment pro­posent de ces­ser toute im­mi­gra­tion pour les 5 pro­chaines an­nées, d’autres veulent ef­frayer  les Bri­tan­niques en évo­quant une « in­va­sion » du pays par les Rou­mains. Mais, selon les der­niers son­dages, les Dé­mo­crates libé­raux n’ont pas ren­con­tré beau­coup de suc­cès dans leur lutte contre les mythes sur l’im­mi­gra­tion. Par contre, une cer­taine per­sonne est très ef­fi­cace quand il s’agit de les pro­pa­ger.