Say What ?! Les tweets des députés européens

Article publié le 2 avril 2014
Article publié le 2 avril 2014

Qui a dit que les députés européens étaient une bande de bureaucrates invisibles ? Ce sont des gens comme nous, et en voilà la preuve. Chaque semaine, cafébabel vous concoctera un florilège des meilleurs tweets venant du Parlement européen. Les plus touchants, les plus étranges, les plus fous. Mais aussi les meilleures pensées, brillantes ou non, qui vous donnerons peut-être l’envie d'aller voter.

Traduction : Voici le lien pour regarder le premier débat entre Nick et Nigel diffusé sur LBC.

Cette semaine, le député de l'UKIP (Parti pour l'Indépendance du Royaume-Uni, ndlr), Nigel Farage a proposé un débat télévisé sur l'Europe à Nick Clegg, député des Démocrates-Libéraux. Après s'être sévèrement clashés sur l'immigration et l'emploi, ils se sont respectivement traités de menteurs. Pendant que Farage pérore sur le fait que « les meilleures personnes pour gouverner la Grande-Bretagne sont les Anglais », un sondage affirme qu'il se ferait gentiment Nick à 57% contre 36%. De son côté, Clegg, a promis plus d'émotions, et moins de statistiques.

Traduction : L'octopuce de la plateforme civique de l'Opole.

La Pologne, c'est d'abord une belle histoire. Celle d'un ancien pays soviétique qui a réussi à embrasser l'économie de marché au lieu de s'engourdir dans un système capitaliste à l'échelle nationale comme c'est le cas en Russie ou en Ukraine. Seulement, le soviétisme est résiduel. Et les tentacules népotiques exercent encore une pression forte sur l'économie en répartissant systématiquement les bénéfices entre les bons copains. En 2013, le Central Anti-Corrpution Bureau a révélé que des millions d'euros auraient permis à certains contrats juteux de prospérer. Bref, le communisme a le vent en pou(l)pe.

Traduction : L'incroyable statistique du jour : le pourcentage d'énergie renouvable produit par l'Écosse en 2013. 

Alors que l'Europe ménage encore la chèvre et le choux concernant la Russie, que prévoir des sanctions s'avère être une mauvaise idée si l'on veut encore se chauffer on gaz, les esprits se tournent vers la transition énergétique. L'Écosse est en train de guider le mouvement avec des éoliennes qui poussent comme des champignons dans le pays. Le leader du SNP (Parti National Écossais, ndlr), Alex Salmond, prévoit 100% d'énergie produite par aérogénérateurs d'ici 2020. Ce qui ne manquera pas d'alimenter le débat autour de l'indépendance, ni l'argumentaire du ministe écossais de l'Énergie qui a déjà dégainé en clamant que l'Angleterre n'aurait plus d'électricité sans son voisin. Et la réserve « britannique » d'hydrocarbures en Écosse, on en parle ou pas ?

Barack Obama a passé 24 heures à Bruxelles, la semaine dernière et ça a coûté environ 10 millions d'euros aux contribuables. Le cortège du président américain se résumait à 900 hommes, 45 véhicules et 3 avions. Pendant ce temps-là, le Premier ministre hollandais Mark Rutte, arrive au boulot à vélo. En 2012, ce style de vie champêtre avait effrayé toute une délégation iranienne, « tournée en ridicule » à la vue de ce dirigeant européen qui débarque à bicyclette. Oubliez le culte autour des personnalités politiques, le Premier ministre hollandais est connu pour être primus inter pares (premier parmi les pairs).

Un tweet fou ? Une punchline en 140 caractères ? Un haïku de sagesse de la part d'un député européen ? Dites-le nous à l'adresse : redaction@cafebabel.com.