Say what ?! Les tweets des députés européens

Article publié le 24 mars 2014
Article publié le 24 mars 2014

Qui a dit que les députés européens étaient une bande de bureaucrates invisibles ? Ce sont des gens comme nous, et en voilà la preuve. Chaque semaine, cafébabel vous concoctera un florilège des meilleurs tweets venant du Parlement européen. Les plus touchants, les plus étranges, les plus fous. Mais aussi les meilleures pensées, brillantes ou non, qui vous donnerons peut-être l’envie d'aller voter.

Tra­duc­tion: Stra­sbourg est une belle ville, mais les al­ler-re­tours coûtent trop cher et doivent ces­ser!  #Sin­gle­Seat 

D'après Jorg Lei­cht­fried et beau­coup d'autres dé­pu­tés, sié­ger à Stras­bourg quatre jours par mois et faire le reste des séances à Bruxelles n'a pas de sens. Son tweet dé­nonce le « cirque » des al­ler-re­tours entre les deux villes qui coûte 200 mil­lions d'eu­ros par an. 

Eric Ma­huet est tête de liste pour le Parti Pi­rate en France. Grâce à ce tweet, nous avons pu connaître ce bon petit groupe lyon­nais. Fondé en Suède en 2006, le Parti Pi­rate prône une ré­forme des lois sur les droits d'au­teur et du par­tage des don­nées, y com­pris pour la mu­sique. Ils peuvent se van­ter d'avoir la plus jeune dé­pu­tée eu­ro­péenne, Ame­lia An­ders­dot­ter, qui a 27 ans.

Tra­duc­tion: Cher Mar­tin Schulz, ren­dez au pré­sident du Par­le­ment les fol­lo­wers que vous lui avez volés. #SchulzT­wit­ter­gate

Mar­tin Schulz, prés­i­dent du Par­le­ment eu­ro­péen, est à l'ori­gine d'un énorme scan­dale sur Twit­ter. D'après Eu­rope Eco­lo­gie Les Verts, il se se­rait servi de son compte twit­ter pré­si­den­tiel pour ré­cu­pé­rer des « fol­lo­wers »  sur son nou­veau compte de « can­di­dat pour la Com­mis­sion eu­ro­péenne ». Tous ses an­ciens fo­lo­wers au­raient été trans­fé­rés d'un compte à l'autre sans en avoir été in­for­més. Bien sûr, sans le vou­loir, les Verts ont par in­ad­ver­tance fait beau­coup de pu­bli­cité au Parti Pi­rate, men­tionné pré­cé­dem­ment. 

Tra­duc­tion: La Tur­quie est 8ème dans le clas­se­ment des pays avec le plus membres ac­tifs sur Twit­ter, mais au­jour­d'hui, elle a blo­qué ce média. 

En ré­ponse à l'as­sault lancé par le Pre­mier mi­nistre turc Recep Tayyip Erdoğan contre Twit­ter en blo­quant son accès, l'écri­vain, confé­ren­cier et pré­sen­ta­teur télé Jo­na­than Fryer donne un aperçu in­té­res­sant des plus gros twee­ters dans le monde. 

Et un der­nier tweet qu'on se de­vait de par­ta­ger !

Tra­duc­tion: « Une image vaut mille mots #PutIN »

An­ge­la Mer­kel emer­ge des fesses de l'Oncle Sam. Je vous en­tend déjà dire: « Mais qu'al­lait-elle y cher­cher ? » Elle fai­sait de la lèche aux Etats-Unis et se sou­met­tait aux dé­sirs de la Rus­sie, d'après ce twee­tos eurs­cep­tique. Ap­pa­rem­ment, tout le lot USA, ONU, Eu­rope et An­gela estt avant tout mar­ty­risé part Pou­tine