Sarkozy en guerre contre les téléchargements illégaux

Article publié le 17 novembre 2008
Article publié le 17 novembre 2008

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

L’amendement Bono est en danger. Approuvé par le Parlement européen, il doit défendre les consommateurs dans le cadre de la directive sur les téléchargements sur Internet. Dernières nouvelles de Bruxelles.

Riposte graduée : la guerre de la piraterie sur Internet continue

Le Président du Conseil européen, Nicolas Sarkozy, veut dégommer le 27 novembre, l’amendement 138, plus connu sous le nom de Bono (du nom de l'eurodéputé qui le soutient). Cet amendement à la directive européenne sur le téléchargement sur Internet interdit à l’autorité de lutte contre la piraterie de prononcer des sanctions à l’encontre des particuliers sans s’appuyer sur une sentence judiciaire. Sarkozy estime que cet amendement Bono ralentit le processus de sanction. Il va appeler un par un tous les ministres participants au Conseil des ministres du 27 novembre pour les convaincre de l’éliminer, ignorant ainsi le Parlement européen.

L’unanimité du Conseil est indispensable. Les pays nordiques sont les plus réticents à la position de Sarkozy, mais leur abstention suffirait pour qu’il arrive à ses fins. Les sources consultées parmi des membres de l’Association pour une infrastructure informationnelle libre estiment que même avec l’élimination de l’amendement Bono, la directive est dépassée, puisqu’il existe des logiciels contournant les contrôles anti-piraterie.

La carte bleue a le vent en poupe

(Houltmac/flickr)Le Parlement européen votera le 19 novembre la Blue Card, qui permet de faire venir en Europe des immigrants qualifiés. L’eurodéputée du Parti Populaire européen, Ewa Klamt, propose jusqu’à 5 ans de séjour, avec la possibilité, au bout de 2 ans et avec un salaire au moins égal à 1,7 fois le salaire moyen local, de travailler dans un autre Etat membre. Les membres de la Gauche unitaire se montrent critiques envers cette mesure qui ne concerne que les élites et qui va provoquer une fuite des cerveaux dans les pays en développement. Les Verts, quant à eux, considèrent que la Blue Card est trop restrictive. Cette carte s’inspire de la Green Card des Etats-Unis et son objectif est de rendre l’Union européenne compétitive avec les Etats-Unis et le Canada pour attirer des cerveaux et des travailleurs hautement qualifiés.

Mangez des fruits et des légumes !

(The Wandering Angel/flickr)Le Parlement approuvera le 18 novembre à une écrasante majorité l’augmentation, de 90 à 500 millions d’euros, du budget du programme européen de distribution de fruits et légumes dans les écoles du continent. La mesure entrera en vigueur pour la rentrée 2009-2010 et son objectif officiel est d’habituer les plus jeunes à un régime sain. Mais officieusement, certains pensent qu’en pleine crise économique, il s’agit surtout d’aider les familles les plus modestes, touchées par le chômage, pour l’alimentation de base de leurs enfants.