Révolution et sauce cocktail

Article publié le 16 février 2011
Article publié le 16 février 2011
Par Rose Kelleher Traduction de Maxence Peniguet En collaboration avec l'organisation Pas en notre nom/Niet in onze naam, une trentaine d'associations étudiantes belges ont organisé la Révolution des frites, demain, jeudi 17 février. Pourquoi ? Pour se battre contre l'impasse politique et le spectre d'une destruction de la Belgique.
"Nous voulons exprimer le ras-le-bol de l’impasse politique et faire passer un message anti-séparatiste et anti-nationaliste. Nous ne sommes pas pour ou contre un parti mais bien contre les partis qui veulent diviser le pays », explique le président de la Fédération des étudiants francophones (FEF), Michaël Verbauwhede.

Les protestations auront lieu à Bruxelles, Anvers, Gand, Louvain, Louvain-la-Neuve et Liège. À Bruxelles, les étudiants partiront de leurs universités et se rencontreront place Poelaert, où un bar et de la musique seront présents.

Source : LeSoir.be