Reconstruction de Misrata, Strasbourg pourrait apporter son expertise

Article publié le 15 juin 2012
Article publié le 15 juin 2012
Par Lucie Dupin Une délégation du conseil municipal de Misrata, la capitale économique de la Libye, a été reçue par la Ville de Strasbourg. L’initiative est partie d’étudiants libyens à Strasbourg en contact avec les autorités municipales strasbourgeoises, qui ont ensuite lancé l’invitation aux élus du nouveau conseil municipal.
A l’issue des premières élections locales libres, une nouvelle équipe municipale a pris ses fonctions cet hiver à Misrata.

Pour Mohamed Elhadi Eljamel, vice-président du Conseil municipal de Misrata, en charge de la santé, cette coopération vise « à reposer sur une aide et une expertise pour développer la ville. Nous avons déjà les moyens mais souhaitons bénéficier de conseils et de compétences, notamment dans les domaines des transports, de la santé, de l’enseignement et de l’urbanisme ». Strasbourg est la première collectivité locale en France à recevoir une délégation libyenne, après le printemps arabe. Les membres n’étaient pour la plupart jamais venus en France. Dans le cadre de cette coopération, les élus libyens ont aussi évoqué la promotion de l’apprentissage du français. Ils ont également profité de leur venue à Strasbourg pour visiter les institutions européennes et le Conseil de l’Europe, qui pourraient manifester leur intérêt pour une démarche de soutien à la reconstruction de la ville.

Photo : L.D.

Misrata est une ville située à 200 km à l'Est de la capitale, Tripoli, et compte plus de 300.000 habitants. La troisième ville du pays a été le théâtre d'un important siège lors de la guerre civile en 2011.