« Quoi ?! En Pologne ?? »

Article publié le 6 novembre 2011
Publié par la communauté
Article publié le 6 novembre 2011
Depuis quelques mois, la capitale allemande semble danser au rythme de la polonaise.
Et pour cause, les vingt ans du partenariat Berlin – Varsovie sont l'occasion d'une abondance d'événements culturels : une exposition compare l'héritage architectural communiste des deux villes, une autre retrace l'histoire commune des deux pays à travers leurs oeuvres d'art, un festival de jazz réunit des musiciens des deux rives de l'Oder. Intéressant, enrichissant et certainement nécessaire, car pour une grande partie des Allemands la Pologne reste, malgré les liens historiques, une terra incognita.

Une petite anecdote pour vous donner une idée. Pour une raison ou une autre, je me suis retrouvé à louer un véhicule pour me rendre à Varsovie depuis Berlin. Je passe donc à Kreuzberg chez le fameux loueur au phoque bleue (chut, chut, pas de marque). Une bonne dame s'occupe de moi. Je choisis le forfait 3 jours et plus de 1000 kilomètres. Jusque là tout va bien.

- « Et vous désirez vous rendre où » me demande-t-elle.

- « En Pologne »

- « Quoi ?! En Pologne ?? Ah mais ca ne va pas être possible! »

Elle réagit comme si je lui parlait de la planète Mars. Il faut dire que, de Berlin, la Pologne est à une distance galactique de... 103 kilomètres. Je dois probablement être le premier hurluberlu qui veut s'y perdre avec une de ses voitures. Elle devait se dire que je voulais déménager chez les Souabes...

Mais ma petite dame s'explique. « Notre assurance ne couvre pas la Pologne. » Ni les autres pays de l'Est d'ailleurs. Il faut quand même rappeler que la Pologne est dans l'UE, dans l'espace Schengen depuis 2008 et, je le répète, à une heure de route de la capitale allemande. Par contre, elle n'aurait rien trouvé à redire à ce que je me rende en France... Peut-être que les voitures partant en Pologne reviennent moins souvent que celle partant en France, ce qui reste à prouver. Alors augmentez la prime d'assurance mais ne m'interdisez pas de m'y rendre ! Cela dit, pour la demande apparemment si négligeable, ce ne serait que du temps perdu pour le loueur au phoque bleu !

Ô Pologne, comme tu me sembles exotique et lointaine, dès que l'on s'éloigne de la stratosphère glamoureuse.

Photo (c) wdr5.de