Quelles leçons tirer du Sommet de Copenhague ?

Article publié le 22 janvier 2010
Article publié le 22 janvier 2010
Dans le cadre du cycle de conférences "L'Europe passe au vert" organisé par l'Ambassade de France à Sofia, Madame Bettina Laville viendra faire une conférence à la Maison Rouge le lundi 25 juin à 19h (15 rue Liouben Karavelov). Quelles leçons tirer du Sommet de Copenhague ?

La conférence des Nations Unies sur le changement climatique en décembre 2009 est restée très en deçà des attentes qu’elle avait fait naître. En effet, l’accord signé à Copenhague n’est pas contraignant juridiquement et a été négocié de facto entre les Etats-Unis et les grands pays émergents (Brésil, Afrique du Sud, IndeChine).

Échec de l’Europe ? Certainement pas ! Sa limite de 2 degré de réchauffement est devenue la règle commune et elle est la seule région du monde à tenir ses engagements de Kyoto. Parce qu’elle est en passe de devenir une puissance écologique, l’Union européenne ne peut pas aujourd’hui céder à la déception : elle doit au contraire redoubler d’efforts et consolider son avance écologique, qui se convertira progressivement en avance économique.

Bettina Laville a crée le pôle droit de l’environnement et développement durable au sein du cabinet d’avocats Landwell et associés

Après avoir intégré le cabinet d’avocats Landwell, correspondant de PricewaterhouseCoopers, le 1er septembre dernier, Bettina Laville y a été cooptée comme avocate associée, où elle aura en charge les dossiers de développement durable et d’environnement.

Membre du Conseil d’Etat, ancienne élève de l’ENA et docteur en lettres, Bettina Laville a dirigé le cabinet de Brice Lalonde, coordonné les positions françaises à la Conférence de Rio pour le Premier Ministre et a été chargée des dossiers de l’environnement et de l’aménagement du territoire auprès du Président de la République François Mitterand et du Premier Ministre Lionel Jospin.