Quand Noël devient un marché

Article publié le 8 décembre 2006
Publié par la communauté
Article publié le 8 décembre 2006

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

En décembre, qui a un peu de temps et d’argent devrait faire un tour des marchés de Noël du continent.

Bruxelles : l’Europe du goûts

Ce n’est pas parce que c’est Noël que la capitale belge délaisse son europhilie. En fin d’année, les visiteurs peuvent aussi profiter de l’Europe mais d’une manière moins… technocratique. Du ‘Glögg’ scandinave au vin chaud allemand en passant par le ‘pudding’ anglais, il est possible de goûter ici toutes les spécialités culinaires du continent. Avec ses 240 stands en bois, le plus grand marché de Noël de Belgique occupe toute la vieille ville de Bruxelles ainsi que la Grand Place. Toutes les demi-heures, des motifs de Noël sont projetés sur la façade de la mairie, accompagnés de jeux de lumière et de musique. Et pour les gourmands ayant abusé des douceurs hivernales, une patinoire permet de se dépenser pour compenser les excès !

Le marché de Noël de Bruxelles a lieu du 1er décembre au 1er janvier 2007. (Crédit photo: plaisirsdhiver)

Budapest : un calendrier contemporain

Le marché de Noël installé sur la place Vörösmarty, en plein cœur du quartier piéton, propose une drôle d’attraction : à partir du 1er décembre, l’un des plus beaux bâtiments de la place qui est à l’année le siège de l’un des meilleurs salons de thé de la ville, Gerbeaud, se transforme en calendrier de l’Avent. Chaque après-midi, à 17h, une fenêtre de la façade de l’immeuble s’ouvre, côté rue. Apparaît alors la copie de l’oeuvre d’un peintre contemporain. Effets lumineux et sonores agrémentent l’ouverture solennelle des petites fenêtres. Les œuvres originales peuvent ensuite être vues à la Galerie Harmincad de chez Gerbeaud.

Le marché de Noël de Budapest est ouvert tous les jours jusqu’au 1er janvier.

Luxembourg : rendez-vous avec Saint Nicolas

Tandis que le Père Noël prend ses quartiers d’hiver dans les pays baltes, Saint-Nicolas, lui, parcoure le centre de l’Europe. Selon le site Internet officiel du marché de Noël luxembourgeois, il serait arrivé à la gare principale de Luxembourg le 3 décembre à 14h. En compagnie du Père Fouettard, son fidèle camarade de route censé lui punir les enfants turbulents, Saint Nicolas a ensuite visité le marché de Noël [le « Krëschmaart »] de la ville, installé sur la Place de Paris à 14h55 : au menu, dégustation d’une petite « Bratwurst » (saucisse grillée) ou d’un « Kartoffelpuffer » (galette de pommes de terres râpées frite).

Le Krëschmaart de Luxembourg reste ouvert jusqu’au 24 décembre.(Crédit photo: chreschtmaart.lu)

Tallinn : entretien avec le Père Noël

Avec ses 65 stands, le marché du centre médiéval de Tallinn a attiré l’an passé un nombre record de visiteurs : environ 35 000 personnes en quête de sensations de Noël –parmi lesquelles une majorité de visiteurs étrangers- ont visité la capitale estonienne. En 2003, le marché de Noël avait même été élu meilleur événement touristique de l’année. Au milieu de la place de la mairie, sous un gigantesque sapin, le Père Noël a monté sa propre cabane. Comme l’indiquent les organisateurs, les visiteurs peuvent discuter avec lui, saluer ses rennes, ou encore déposer leur liste de cadeaux souhaités au bureau de poste de Noël.

Le marché de Noël de Tallinn ouvre ses portes tous les jours jusqu’au 25 décembre.

Bath : pas de hasard

Très puritain, le marché de Noël anglais de Bath, fondé en 2001, ne dure que jusqu’au 10 décembre. Depuis, il est classé au patrimoine culturel mondial de l’Unesco. Côté animation, tout est prévu comme du papier à musique : par séquences de 40 minutes, des acteurs se succèdent sur l’estrade principale pour le show. Le programme va du ‘Latin and modern jazz’ aux chants de Noël avec un accompagnement à l’accordéon. Le « Doctor of Magic», envoûte lui son public amateur de vin chaud avec toutes sortes de tours. L’aspect multiculturel ne manque pas non plus : au stand ‘Bollywood Christmas’, on peut acheter des décorations de Noël typiquement indiennes, inspirées de la fête de la lumière Diwali. Pragmatisme britannique oblige, il est toujours possible de se renseigner au préalable sur Internet sur la localisation des divers stands et sur le programme des animations. Ainsi, rien n’est laissé au hasard. « plan your visit » !

Le marché de Noël de Bath a lieu tous les jours jusqu’au 10 décembre.