Prune Antoine lauréate du prix Louise Weiss

Article publié le 19 janvier 2015
Article publié le 19 janvier 2015

Ce mercredi, Prune Antoine, babélienne de longue date recevra le prix Louise Weiss dans la catégorie decryptage pour son enquête Cadavre exquis au pays des merles noirs. Un contenu inédit qu'a publié cafébabel tout au long de l'été.

L’été dernier, alors que la plupart d’entre nous sirotions des cocktails au bord d’une piscine, tout au moins dans nos pensées, Prune Antoine délivrait son enquête après avoir traversé les Balkans, armée d’un stylo et de quelques feuilles. Cette jeune française domiciliée à Berlin, babélienne dans l’âme comme dans les faits, se lançait dans une enquête haletante aux multiples rebondissements sur le trafic d'organe au Kosovo.

Cafébabel, votre unique magazine européen mais pas chiant, dans un élan nouveau, a alors décidé d'éditer et de publier le travail de Prune pour en faire le premier récit « augmenté » de son histoire. Au travers des 12 chapitres que comporte Cadavre exquis au pays des merles noirs, Prune fait la lumière sur l’un des plus grands tabous européens de ces dernières décennies.

Après avoir été récompensée par la communauté babélienne en remportant le titre de babélienne du mois, c’est désormais le prix Louise Weiss du journalisme européen de la section française de l'association des journalistes européens (AJE) qui vient saluer Prune et cafébabel pour cette enquête au format et au thème inédits. En effet, le jury du seul prix de journalisme européen - composé par des professionnels francophones dont les membres représentent de grands médias tels que Véronique Auger pour France 3 , Marc Epstein pour l'Express, Sophie Pedder pour The Economist ou encore des journalistes du Monde et de Radio France - vient de décerner le prix du meilleur decryptage 2014 à Cadavre exquis au pays des merles noirs. Prix qui sera reçu par Prune Antoine des mains du secrétaire d'État aux Affaires européennes Harlem Désir ce mercredi.