Presbourg se trouve de nouveau au milieu de ses environs

Article publié le 30 décembre 2007
Publié par la communauté
Article publié le 30 décembre 2007
L'an 1987 en Tchécoslovaquie socialiste: si nous voulions faire une excursion en voiture à partir de Presbourg (Bratislava), il n'était possible de partir qu'en direction du nord ou de l'est.
Dans l'autre direction, le "rideau de fer" se trouvait au bord de la ville, juste à quelques kilomètres de son centre

1218-141131.jpg A partir du château de Presbourg vers l'ouest, nous ne pouvions que observer les champs et collines autrichiennes, puisque seulement peu de personnes pouvaient passer par la frontière. En tant que petit enfant j'ai toutefois regardé les séries de Tom&Jerry et plus tard Knight Rider dans la télévision autrichienne que nous avons reçue sans problèmes par l'antenne de toit, même si je ne comprenais pas un mot en allemand.

Le 10 décembre 1989, trois semaines après la Révolution de velours, la frontière s'est ouverte. Des dizaines de milliers de presbourgois ont marché à pied par le passage de la frontière Petržalka-Berg jusqu'à la rive droite du Danube, en face du château-fort de Devín, se trouvant sur le territoire de Presbourg, que l'on ne pouvait pas voir avant de ce côté à cause de la frontière fermée.

Aucune autorisation de la police et de la sécurité d'État, aucun visa, aucune clause de départ, aucune promesse de devise n'était nécessaire. Nous n'avons montré que nos passeports et pouvions continuer à marcher vers l'ouest ce jour gelé mais ensoleillé et plein d'espoir.

Plus tard la Tchécoslovaquie s'est divisée et les deux pays ont adhéré à l'Union européenne. Des nouveaux bâtiments ont été construits à ce passage de la frontière, afin de "faciliter" le travail de la police des frontières. A partir du mai 2004, après l'adhésion de la Slovaquie à l'Union, il n'est plus nécessaire de montrer que les cartes d'identité, ce qui fait gagner du temps sans feuilleter des pages du passeport, aussi bien que l'on économise la place réservée aux tampons.

Beaucoup de gens qui ont voyagé plus loin à l'ouest, ont néanmoins souhaité, que la frontière ait pu paraître comme par exemple celle entre l'Allemagne et la France, où parfois on ne remarque pas qu'on se trouve dans un autre pays.

1220-145743.jpg ... et c'est arrivé. Dans la nuit du 20 au 21 décembre 2007, la Slovaquie est entrée dans la zone de Schengen avec huit autres pays. Et nous étions, comme d'habitude, là où quelque chose était en train de se passer, directement au passage de la frontière Petržalka-Berg, seulement à quelques kilomètres du centre de la capitale à la Slovaquie.

L'après-midi, nous sommes allés en voiture en Autriche. Seulement la policière autrichienne nous a donné "un dernier tampon dans le passeport, s'il vous plaît". C'était un tampon de sortie de la Slovaquie. Nous n'obtenirons ainsi plus de tampons autrichiens.

Bien que le dernier président tchécoslovaque communiste Gustáv Husák ait dit, il y a de nombreuses années, que "la frontière n'est pas un corso", nous sommes retournés quelques centaines de mètres derrière la frontière. Dans cette direction, il n'y avait plus de contrôle. Seulement les techniciens ont préparé une scène pour le concert de nuit.

1220-230045.jpg Avant minuit, nous étions de nouveau là, aussi bien que plusieurs centaines de personnes, qui voulaient assister à l'ouverture définitive de la frontière. Les figurines des douaniers des temps passés, ensemble avec les barrières symboliques étaient les objets les plus photographiés en tant qu'un souvenir à l'époque où on avait beaucoup de problèmes pour traverser la frontière.

1220-232206.jpg Qui a dépensé plus d'énergie et de temps pour examiner votre voiture ? Votre mécanicien ou le douanier ?

Puisque les figurines ont occupé les cabines, la vraie policière devait travailler dans un petit kiosque afin de pouvoir donner "les derniers tampons dans le passeport, s'il vous plaît". Cette fois-ci, on recevait deux tampons: celui de départ de la Slovaquie et celui de l'entrée en Slovaquie. Elle n'a pas du tout eu trop de travail...

1220-233553.jpg ... jusqu'à ce que le ministre slovaque de l'Intérieur Robert Kaliňák s'est chargé de son service et a écrit encore quelque chose dans les passports. Espérons, que son autographe n'est pas similaire au mot "Unacceptable", ce qui pourrait causer des problème dans certains pays hors de la zone Schengen.

1220-235956.jpg Vers minuit le ministre de l'Intérieur et le maire du village viticole luxemburgois Schengen monsieur Roger Weber ont ouvert définitivement les barrières. En suite, l'Ode à la joie, Conquest of Paradise et We are the champions ensemble avec le feu d'artifice et l'air froid ont fait la chair de poule pratiquement à tout le monde.

1221-000010.jpg Bienvenu en Slovaquie ! Le château de Spiš du poster, qui se trouve à 350 kilomètres d'ici, ne sera pas tout de suite marqué par l'adhésion de la Slovaque à la zone de Schengen. Mais Presbourg a ainsi perdu de nouveau un morceau de la frontière à son bord et se trouve enfin au le milieu des ses environs.

Et encore une petite note pour les membres du club automobiliste allemand ADAC, qui ont lu l'article "Voyager sans frontières dans 24 pays" dans l'issue de décembre de leur revue ADAC-Motorwelt...

adac_3.jpg ... qu'est-ce qui ne va pas ici?