Pourquoi les femmes aiment-elles tant les chaussures ?

Article publié le 22 novembre 2011
Article publié le 22 novembre 2011
Combien de paires de chaussures les femmes ont-elles ? Au moins 5 donc, puisque d’après le documentaire God save my shoes, si on a moins de 5 paires de chaussures, on n’est pas une vraie femme.

La bonne réponse serait beaucoup plus que ce que peut contenir notre placard. Les femmes qui aiment la mode ont les placards qui débordent, et pas que de chaussures, les robes, vestes, sacs,… les remplissent également. Mais il est rare d’entendre une fan de mode se vanter du nombre de robe ou de sacs qu’elle possède alors que le nombre de paires de chaussures inspire le respect.

Il a été diffusé le 5 ocobre sur Canal.Combien de paires de chaussures les femmes ont-elles en général ? Au moins 5 donc, puisque d’après le documentaire God save my shoes, si on a moins de 5 paires de chaussures, on n’est pas une femme. Alors d’où vient l’attachement des femmes pour leurs chaussures ? Cela viendrait-il de notre enfance ? La chaussure ou la paire de chaussures est l’un des objets du quotidien auquel il est fréquemment donné un pouvoir magique dans les contes populaires. Étant associée à la marche et au déplacement, des chaussures sont liées à des personnages de fiction, leur conférant des pouvoirs exceptionnels, que l'on retrouve dans les mythologies, les contes et légendes traditionnels. Deux exemples viennent immédiatement à l’esprit, les bottes de 7 lieues et la chaussure de Cendrillon. Les premières permettent de faire des « pas de géants » dès qu’on les enfile, la seconde est un indice laissé, un objet qui permettra d’être retrouvé et reconnu. Est-ce là le début de notre obsession ? Peut être…

Un pied ne grossit pas...

Mais, nous les femmes les aimons parce qu’à elles seules, elles peuvent donner le ton de notre tenue. Nos chaussures parlent pour nous, converses ou escarpins, elles annoncent notre style. Elles nous permettent de jouer avec les styles et brouiller les pistes, de casser un look trop sage ou trop sérieux avec des escarpins sexys ou avec des souliers originaux. Elles nous offrent la possibilité de changer notre image en une seconde.

Oui, une chaussure vit.

A-t-on déjà entendu une amie se lamenter « je suis passée du 38 au 39, t’imagines ? »

On les aime aussi parce qu’elles sont réconfortantes. Parce que arrivées à l’âge adulte, notre pointure ne change plus, on peut donc pratiquement acheter des chaussures dans nos marques préférées les yeux fermés. Et en cas de surprise, rien de dramatique. A-t-on déjà entendu une amie se lamenter « je suis passée du 38 au 39, t’imagines ? » alors qu’avec des vêtements c’est différent : le « je suis passée du 36 au 38 » est tout de suite plus problématique. Et si vous prenez ou perdez quelques kilos, vos chaussures vous iront toujours aussi bien…

Au-delà de l’objet, l’acte d’achat lui-même est important

C’est surtout un acte totalement égoïste, parfois incompris des hommes qui prennent cela pour une lubie féminine. En réalité, on achète des chaussures qui nous ressemblent. On doit se demander qui je suis ? Où je vais ? Quelle est l’image que je donne ? Au moment de l’achat, c’est une sorte de projection dans le futur. C’est l’instant où notre addiction s’exprime réellement, qui n’est jamais rentrée d’une après-midi shopping avec quelques paires de chaussures alors que le placard en était déjà rempli ? Qui ne s’est jamais entendu dire (par un homme, bien sûr ) en montrant son dernier trésor « tu les avais pas déjà celles-là ? », parce que vous avez acheté un modèle proche d’une paire que vous aviez déjà ?

Oui les femmes et leurs chaussures c’est une grande histoire qu’il est difficile d’expliquer, chacune peut avoir ses raisons, mais pratiquement toutes partagent cette obsession.

Photos : Une : (cc)jiji/flickr texte : affiche MarionRock/flickr ; les autres : courtoisie de godsavemyshoes.com