Politique russe : top 5 des meilleurs clips musicaux

Article publié le 14 février 2012
Article publié le 14 février 2012
Le point commun entre des féministes punks connues sous le nom de « Pussy Riot », d'anciens parachutistes ou des plaisantins ukrainiens? Tous descendent en flamme l'actuel Premier ministre russe en chanson, tandis qu'un tadjik amical et un duo « eurovisionesque » fredonnent à sa gloire. Une sélection des meilleures vidéos pro- et anti- Vladimir Poutine.

Pussy Riot

Russes, féministes, punk : trois mots qui ne semblent pas aller ensemble. Pas si sûr, rétorquent les huit femmes anonymes qui composent le groupe Pussy Riot. En octobre 2011, suite à leur rencontre lors des manifestations d'opposition, le collectif se forme en réaction à l'annonce de la candidature de Poutine à la présidence, briguant ainsi un troisième mandat en mars 2012 (ses deux premiers s'étendant de 2000 à 2008). Elles ont désormais acquis une renommée internationale suite à une performance sur la place Rouge mi-janvier qui a conduit à leur arrestation.

« Poutine et les parachutistes »

Le groupe composé de quatre anciens parachutistes appelle Poutine à démissionner, insistant sur le fait qu'il n'est « Ni Dieu, ni le tsar, mais juste un fonctionnaire. » La vidéo d'une de leurs performances de décembre a rapidement fait le buzz, avec plus d'un million de vues en moins de quinze jours.

Dress code: « C'est Vova qui conduit »

Cette gentille parodie du groupe ukrainien Dress Code (Vova étant le diminutif de Vladimir), rend un hommage ironique à certaines des plus célèbres envolées lyriques de l'ancien agent du KGBNous tuerons les terroristes jusque dans les chiottes ») et à ses coups de publicité, tels que la pêche d'un poisson dans le fleuve, la Volga.

Singing together : « Et maintenant, je veux un homme comme Poutine »

La chanson du duo féminin digne de l'eurovision, et pro-Poutine a mystérieusement été propulsée au sommet des charts alors que Poutine briguait son second mandat présidentiel en 2004. Les chanteuses planifient de larguer leur mec, qui est encore rentré saoul à la maison, pour le remplace par un homme fort et sobre comme Poutine.

Tolibzhon Kurbankhanov : VVP

Rejoignant la pléthore de chansons à la gloire de Poutine, l'hommage du chanteur tadjik Tolibzhon Kurbankhanov à Vladimir Vladimirovich Putin va plus loin que les autres, qualifiant le Premier ministre d' « envoyé des dieux » et de « sauveur du peuple ». L'ode est devenue un hit sur le Net depuis qu'elle a été postée, le 4 février. Toutefois, chose intéressante, elle a aussi reçu 6 000 « dislike » contre seulement 4 000 « like » : révélateur des opinions politiques des internautes russes, peut-être ?

Photo : © courtoisie de Pussy Riot/ Facebook