Poisson d'avril : les dents de l'amer

Article publié le 1 avril 2016
Article publié le 1 avril 2016

C’est le 1er avril et cafébabel n’a pas dérogé à la règle. Oui, on s’est fait plaisir et non, notre magazine n’est pas mort. Bien au contraire. Cela dit - pas question de noyer le poisson - faire tourner un média européen indépendant reste un combat quotidien. Alors, rira bien qui rira le dernier.

Cher lecteurs,

Vous avez sûrement pu lire notre article publié ce 1er avril déclarant que l’aventure de cafébabel prendrait fin au mois de novembre prochain. Détendez-vous, ce n’était qu’un simple poisson d’avril. Heureusement pour vous, et pour nous !

Nous sommes donc toujours sur les rails et plus motivés que jamais pour faire évoluer le magazine. Pour 2016, qui on le rappelle est l’année de nos 15 ans, on a d’ailleurs une longue liste de projets en tête.

Pour commencer, notre série de reportage Eutoo continue son petit bonhomme de chemin puisque notre équipe s’apprête à décoller pour Berlin dans deux semaines pour partir à la rencontre de la jeunesse désenchantée. Pour le plaisir de vos yeux, on a également réalisé une vidéo pour fêter nos 15 ans d’existence dont la publication est plus qu’imminente. Le développement de nos équipes locales à travers l’Europe se poursuit avec l’arrivée d’une petite nouvelle, l’équipe locale Aarhus au Danemark… Mention spéciale aussi à notre réseau italien qui a littéralement explosé tous les scores ces derniers mois. Enfin, le projet de crowdfunding pour le livre dont on vous a parlé est quant à lui une heureuse réalité puisque nous travaillons actuellement au lancement de notre campagne. On ne vous donne pas plus d’information à ce sujet, vous en saurez plus dans quelques semaines !

Ce poisson d’avril est là aussi pour rappeler que les médias indépendants sont fragiles et  que maintenir à flots un média européen est un combat de tous les jours. Nous avons innové dans un modèle de journalisme original : participatif, européen, multilingue et associatif. Dans un contexte où le projet européen s’étiole et où les financements publics baissent, faire vivre un projet comme cafébabel reste un combat quotidien.

Si cafébabel continue de progresser depuis 15 ans, c’est aussi grâce à vous, auteurs, traducteurs, photographes, membres d’équipes locales, et lecteurs de toute l’Europe qui croyez dans un média européen qui porte la voix des jeunes et s’adresse à tous les Européens. Voilà pourquoi notre équipe se donne à 100% tous les jours pour que ce scénario catastrophe ne reste qu’une fiction.

Merci encore pour vos marques d’affection, votre confiance et votre soutien au quotidien. Du fond du cœur et n’oubliez : cafébabel est bien vivant et on fera tout pour l’être encore longtemps !