pirates et libellules

Article publié le 19 juin 2014
Article publié le 19 juin 2014

La culture comme salut. C'est jus­tement le mes­sage de “Pi­rates et Li­bel­lules”, un do­cu­men­taire au sujet du groupe de théâtre “ Les Shes­pirs ” qui em­ploye le dis­po­si­tif sem­pi­ter­nel de Roméo et Ju­liette pour mon­trer à leurs voi­sins du qua­tier Les Trois Mille Lo­ge­ments à Sé­ville qui la vio­lence n'en­gendre que plus de vio­lence. 

Ca­rac­té­ris­tiques tech­niques du film:

Titre du film: Pi­rates et Li­bellules [Pi­ra­tas y Li­bé­lu­las]

Date de pro­duc­tion: 2013

Durée: 70 mi­nutes

Pays: Es­pagne

Réa­li­sa­trice: Isa­bel d'Ocampo

Músique: Úrsula Torres Ca­lado

Pho­to­gra­phie: David Ren­gel, Álvaro Gu­tiér­rez, Er­nesto de Nova

Genre: Do­cu­men­taire

“Pi­rates et Li­bel­lules” est un do­cu­man­taire trés beau au sujet du quar­tier à Sé­ville qui s'ap­pelle Les Trois Mille Lo­ge­ments. Si le lec­teur connait l'his­toire de ce quar­tier, ses hauts ni­vaux de vio­lence, de crime, de tra­fic de drogues, et des autres désordres so­ciaux, il peut lui semble éton­nant que les pa­roles “beau” et “Les Trois Mille Lo­ge­ments” sont dans une même phase. Croyez-moi : “Pi­rates et Li­bel­lules” est un do­cu­men­taire ma­gni­fique au sujet de Les Trois Mille Lo­ge­ments à Sé­ville.

En effet, Isa­bel d'Ocampo, qui est na­tive de Sa­la­manque, elle a trouvé ce qui est tres joli dans la vie de ce quar­tier. “Pi­rates et Li­bel­lules” est l'his­toire d'une bande d'éle­vés d'Ins­ti­tute “Ro­mero Mu­rube” qui ont ren­con­tré à tra­vers le théâtre un façon dif­fé­rent de voir le monde en ge­ne­ral, et leur monde en par­ti­cu­lier. Mais ils ne sont pas tous seuls dans cette étape si im­por­tante de la vie. Leur maî­tresse de langue, ma­dame Ma­tilde López, les em­méne. Elle les aide à com­prendre ce qu'ils lisent, à em­ployer leur voix et leur corps, à maî­tri­ser leurs emo­tions, etc.   

Ils s'ap­pellent “Les Shes­pirs”, et ils ont ré­digé tout un script ori­gi­nal de la trágedie de Roméo et Ju­liette avec deux fa­milles, l'un de pay­sans et l'autre de Gi­tans, comme les per­son­nages prin­ci­paux. Cette une mise en scène qui devrá dé­pas­ser les obs­tacles dans un quar­tier où la vio­lence et la ven­gance sont par­tout. C'est tout un défi, mais “Les Shes­pirs” ont tous les ou­tils pour le re­le­ver.

“Pi­rates et Li­bel­lules” est un re­gard frais d'un quar­tier frappé par le mar­gi­na­lité so­cial mais aussi plein de belles choses en at­ten­dant d'être dé­cou­vertes. Un do­cu­men­taire réa­lisé avec la sen­si­bi­lité et le bonne hu­meur qu'il mé­rite. Donc, il vrai­ment vaut la peine voir ce do­cu­men­taire.