Petit précis de français vu du Québec et des Antilles

Article publié le 20 mai 2011
Article publié le 20 mai 2011
Les mots dit-on, ressemblent aux papillons : on peut en attraper quelques-uns pendant que les autres s'envolent. Comment en quelques lettres évoquer des oasis et des déserts; le grand vide de cette feuille blanche suffira-t-il à le décrire ? Une chose est sûre, un Français de Paris ne le dira pas de la même manière qu'un Français des Antilles...
Et comprendraient-ils les mots d'un Québécois ou d'un Suisse francophone ?

L'harmonie du mot nous transporte, pour le meilleur ou pour le pire. Aphorismes, adages, maximes et dictons, vous n'existez que par eux et pour eux. On les ressort des vieux terroirs ou tiroirs. Et l'on est si fier de les retrouver. Expressions neuves ou valses étourdissantes, néologismes sans cesse populaires, n'êtes-vous pas des notions insaisissables, porteurs de symboles et de messages ? Changer des choses grâce au vocabulaire, changer le monde à l'encre de la plume, et en extirper enfin tous les maux, telle est notre devise à tous ! Et que l'on habite en France métropolitaine, dans les Dom-Tom, en Suisse ou au Québec, chacun a un bagage différent pour mettre un mot sur les choses.

Le Québec, plein gaz !

Ma série au Canada est la preuve par excellence de la diversité du français, entre le Québécois et le Français de l'Hexagone. En effet, c'est en regardant un épisode que j'ai pu soulever une dizaine d'exemples. Un Français pure souche ne pourrait pas forcement comprendre.

Au hasard : « Je fais le plein de gaz » désigne faire le plein d'essence au Québec. Ici ça suggérerait qu'on a des gaz, par dérivation, qu'on a bu trop de Coca-Cola par exemple ! S'ensuit toute une série d'exemples :

Niaiseux : pleurnichardTantôt: bientôtSouper: dînerGaz: essenceBlonde: femmeMenterie: mensongeBatterie: pileChum: petit ami

Il en va de même pour une variété de parler aux Antilles, au Maghreb, en Afrique noire... ou en Suisse ! Assortiment d'expressions en vrac pour francophones aguerris :

 

Décollage aux Antilles

Bandit: enfant turbulentComportation: comportementParfumage: se parfumerTangoter: danser le tangoPeurosité: avoir peurCache-corset: soutien-gorgeBête longue: serpentTi crasse-boyou: dernier néVieux: désagréableDécollage: le premier coup de rhum

Canada, coureur de bois

Coureur de bois: hors la loiBaise-la-piastre: personne avareSe débeurrer: se laver, se nettoyerRezipper: refermer la fermeture d'un vêtement

Les Suisses vous tiennent les pouces !

Bonne-main: pourboireMitaine: moufleMalhonnête: impoliCamisole: maillot de corpsAssez: volontiersFaire le poing dans sa poche: être secrètement furieuxTenir les pouces: souhaiter bonne chance

Photo : (cc)asleeponasunbeam/flickr ; scrabble : (cc)teotwawki/flickr