Père ou mère ?

Article publié le 28 juin 2006
Publié par la communauté
Article publié le 28 juin 2006

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Notre langue et notre pays natal sont traditionnellement déterminés par nos parents. Mais lequel des deux, exactement ? Dans la plupart des pays d’Europe, c’est à la mère que s’apparente le langage. Les Anglais évoquent la « mother tongue » pour la langue maternelle : les Allemands parlent de « Muttersprache » et les Espagnols de « lengua maternal ». Il n’y a qu’en Pologne que l’expression  jzyk ojczysty » fait référence à la langue paternelle. Le père a en général la meilleure part du gâteau car c’est lui qui détermine le pays natal d’un enfant. C’est ce qu’illustrent le néerlandais « Vaderland » ou l’expression tchèque « Otcina » : de la même manière, le mot hexagonal « patriotisme » renvoie à la racine latine «pater », le père. Aux Pays-Bas, un patriote est parfois désigné par le mot « vaderlander ». Quoiqu’il en soit, Italiens et Français ont trouvé un moyen de réconcilier homme et femme en parlant de « madre patria », l’équivalent de la  mère patrie hexagonale.