Patate, va !

Article publié le 21 décembre 2007
Publié par la communauté
Article publié le 21 décembre 2007

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

C'est à Séville, en terre andalouse, au 16ème siècle que la pomme de terre est utilisée pour la première fois en tant qu'aliment. A l'époque, on la donne à manger aux malades et aux soldats car le tubercule n'a guère bonne réputation : la patate est jugée fade et susceptible de provoquer des flatulences. L'armée espagnole l'exporte ensuite en Italie où elle est encore largement utilisée en guise de nourriture pour les animaux, chevaux de traits ou cochons, accompagnant à l'époque les régiments.

Le tubercule passe ensuite en Hollande et en Allemagne, et grâce au pirate Sir Francis Drake, elle parvient en Irlande où elle finit par faire office de denrée privilégiée pour une majorité des habitants. Tout en continuant à avoir mauvaise presse. En France, on allait jusqu'à penser qu'elle provoquait la lèpre.

Détrompez-vous, messieurs, les armes chmiques n'ont pas été inventées au 20ème siècle mais au 16è dans l'armée espganole ! (Ilustración: María Luque)

Dans l'Hexagone justement, c'est un certain monsieur Parmentier qui va lancer la mode de la pomme de terre. Il réussit à convaincre le monarque Louis XVI de planter des tubercules dans les potagers royaux et de placer cette culture sous la vigilance des soldats. Intrigués, les paysans du voisinage sont convaincus qu'il s'agit d'une nouvelle sorte de légume, fragile et précieux. Au moment de la récolte, on laisse les paysans déjouer la surveillance des soldats et dérober le mystérieux féculent. « Chaque voleur sera le meilleur ambassadeur de notre patate », affirme alors avec conviction Monsieur Parmentier. Et ainsi en fut-il. La révolution française et les hordes napoléoniennes dispersées aux quatre coins de l'Europe ont fait le reste.

Patate et politique

En 1845, les 8 millions d'Irlandais (aujourd'hui l'île n'abrite que 6,5 millions d'habitants) se nourrissent essentiellement de pomme de terre jusqu'à ce que le champignon 'Phytophora infestans' finisse par provoquer la perte de la quasi-totalité des récoltes, poussant des milliers de personnes à l'exil en Amérique ou en Australie. Face à cette famine, la Reine d'Angleterre elle-même se garde d'agir, contribuant à attiser la haine entre Anglais et Irlandais. Ce conflit entre les deux peuples sera à l'origine de la constitution de sociétés secrètes, qui conduiront aux revendications d'indépendance de l'île au 20ème siècle.

Tortilla de pommes de terre ou 'omelette à l'espagnole' : plus facile, impossible !

Ingrédients :

4 pommes de terre

4 oeufs

Sel

Cueillerée d'huile d'olive

Préparation :

Battre les 4 oeufs et leur ajouter une pincée de sel. Ensuite, verser dessus les pommes de terre épluchées et coupées en petits cubes, rôties au prélable. Dans une poële, chauffer à feu doux une cueillerée d'huile d'olive, jeter le mélange oeufs et pommes de terre. Lorsque cette omelette est cuite sur sa partie inférieure, la placer sur une assiette et faire revenir l'autre côté. Trois minutes plus tard, votre omelette à l'espagnole est prête à être servie.