Pas Anglais, Britannique !

Article publié le 31 août 2005
Article publié le 31 août 2005

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

C’est tellement simple pour les habitants du continent. Les Français parlent français, les Allemands allemand et les Italiens, italien...Un raisonnement impossible de ce côté-ci de la Manche. Si l’anglais est la langue virtuelle de l’ensemble des locaux - avec une grande diversité d’accents -, l’adjectif « anglais » est loin de faire référence à chaque personne vivant sur notre chère île. Employé de manière générique, il est carrèment assimilé à une offense par les Gallois, les Ecossais ou les Irlandais du Nord. Pas la peine de s’étonner que dans le reste du monde les gens soient perdus quant à l’usage du terme : Grande-Bretagne fait allusion au « main land », soit le territoire comprenant l’Angleterre, l’Ecosse et le pays de Galles. L’Irlande du Nord qui n’est pas incluse dans cette dénomination fait quant à elle partie dudit Royaume-Uni (raccourci dans la langue de Shakespeare en « Uk » pour « United Kingdom » qui signifie « Royaume-Uni de la Grande-Bretagne et de l’Irlande du Nord »). Néanmoins, les citoyens vivant au Royaume-Uni, y compris ceux provenant de l’Irlande du Nord, détiennent des passeports britanniques. Vous me suivez ? Alors avant d’écrire Anglais, « Engländer » ou « Inglesi », réfléchissez à deux fois si vous ne devriez pas plutôt employer le terme « britannique ».