Participer aux EBBA de la musique en Europe

Article publié le 12 novembre 2013
Article publié le 12 novembre 2013

Les European Border Breakers Awards 2014 ont révélé, par pays, les probables talents musicaux de demain en octobre dernier. Jusqu’au 20 décembre prochain, tu pourras choisir celui qui deviendra une valeur sûre. Comment ? En votant. Et enfin pour quelque chose d’utile.

Le problème est simple. Si l’Europe accuse un déficit démocratique patent, c’est que l’on rebat souvent les oreilles de l’opinion publique avec les mêmes comptines. Entre deux sommets européens qui n’excitent que ceux qui les font, la Commission européenne a quand même la bonne idée - chaque hiver – d’organiser les European Border Beakers Awards 2014 (EBBA).

Ne vous affolez pas, il ne s’agit ni de commémorer une énième fois Schengen ou certaines communautés ou groupes de personnes qui tentent inlassablement de passer les porters du Vieux continent sans passeport biométrique. L’enjeu de ces EBBA, c’est de célébrer d’une manière différente de celle de l’Eurovision, la (vraie) musique en Europe. Le principe est simple : Nielsen Music, une radio hollandaise, en partenariat avec les radios de l’UE et les festivals de l’European Talent Exchange Program ont d’ores et déjà sélectionné 10 artistes ayant connu la gloire bien au-delà de leurs frontières. Pour la onzième édition des EBBA, les heureux élus se nomment GuGabriel (Autriche), Lukas Graham (Danemark), Woodkid (France), Zedd (Allemagne), Asgeir (Islande), Kodaline (Irlande), Jacco Gardner (Pays-Bas), Envy (Norvège), Icona Pop (Suède), Disclosure (Royaume-Uni). Ça change de Lordi et de Patrick Fiori hein ?

Maintenant, si vous voulez changer les choses en Europe à commencer par votre début d’année civile, vous pouvez dès à présent voter pour votre homme sur le site officiel et peut-être gagner un voyage afin d’assister à la cérémonie des EBBA, le 15 janvier 2014 à Groningen (Pays-Bas), où les 10 précités fêteront leur élection sur scène et comme il se doit.

De nôtre côté, on se chargera de vous informer sur les coulisses de l’évènement en interviewant entre deux canapés, le vainqueur du Prix du Public comme nous l’avions fait l’an dernier avec les Français de C2C