Nouvelle alternative pour l'Allemagne : le parti des eurosceptiques

Article publié le 15 avril 2013
Article publié le 15 avril 2013
Le parti Alternative für Deutschland (Alternative pour l'Allemagne) a tenu son premier congrès dimanche à Berlin. Le parti exige la « dissolution ordonnée» de la zone euro et entend participer aux élections législatives de septembre. Enfin des alternatives dans le débat sur la monnaie unique, se réjouissent les éditorialistes, qui voient dans ce parti une vive opposition à Merkel.

Lidové noviny - République Tchèque : enfin un parti hostile à l'euro en Allemagne

Le quotidien conservateur Lidové noviny se réjouit de la création du parti Alternative für Deutschland : « L'AfD est le premier parti allemand sérieux qui prend position contre l'euro. Quelques mois avant les élections législatives, cela accroît la nervosité. Il est difficile d'imaginer que ceux qui veulent à tout prix sauver l'euro et ceux qui veulent une sortie de l'Allemagne de la zone euro s'entendent pour former un gouvernement commun. L'AfD entraîne une nouvelle donne en Allemagne, et c'est une bonne chose. L'Allemagne est le commissaire de la zone euro. L'AfD veut renoncer à cet état de fait de manière claire et transparente. … La position de l'élite allemande sera ainsi plus nuancée. Ce ne sera plus seulement 'l'Allemagne contre le reste de la zone euro'. Même en Allemagne, le litige autour de la monnaie unique bénéficie ainsi d'une plus grande légitimité.»

(Article publié le 13.04.2013)

Süddeutsche Zeitung -  Allemagne : le gouvernement Merkel mis en danger

Même si son programme manque un peu de carrure, le parti Alternative für Deutschland pourrait représenter un danger pour la chancelière Angela Merkel et la CDU, analyse le quotidien de centre-gauche Süddeutsche Zeitung : « Si le nouveau parti parvient à animer la scène politique, ne serait-ce que pendant un semestre, comme l'a récemment fait le Parti pirate pendant une courte période, alors il jouera un rôle décisif dans les élections législatives de cet automne. Les voix récoltées par l'AfD pourraient être celles susceptibles de faire défaut à la CDU de Merkel. Ce qui signifierait donc que ce nouveau parti n'amorce pas la fin de l'euro, mais celle du gouvernement Merkel. … Comme la critique de l'euro menée par le parti se base sur un euroscepticisme répandu dans le pays, et comme ce parti n'est pas composé de cinglés, mais de gens honorables, il se peut qu'il connaisse un succès temporaire, au titre de 'parti d'universitaires'. … Pourquoi ? La CDU se résume actuellement à Merkel. Si Merkel venait à tomber, que resterait-il ? »

(Article publié le 15.04.2013)

Corriere della Sera - Italie : une nouvelle grande coalition : l'AfD n' y aspire pas

Le parti Alternative für Deutschland pourrait involontairement ouvrir la voie à une nouvelle grande coalition, estime le quotidien libéral-conservateur Corriere della Sera : « Les professeurs anti-euro … pourraient prendre aux conservateurs d'Angela Merkel et à ses alliés libéraux du FDP suffisamment de voix pour rendre une grande coalition inévitable. Ce faisant, l'AfD obtiendrait l'inverse de ce à quoi il aspire. Une perspective tout sauf aberrante pour un grand nombre d'électeurs chrétiens-démocrates, mais qui - du moins vu de l'extérieur - semble rendre nerveux le candidat des sociaux-démocrates, Peer Steinbrück. Ce dernier n'a pas très envie d'avoir à se plier à la volonté de la femme la plus puissante du monde, comme lorsqu'il était ministre des Finances du premier gouvernement Merkel. … Steinbrück entend diriger avec les Verts, mais son parti occupe actuellement un niveau historiquement faible. La grande coalition semble être la seule formule envisageable, car le FDP de Philipp Rösler est à peine au-dessus des cinq pour cent actuellement, et la concurrence s'intensifie.»

(Article publié le 15.04.2013)

28 pays - 300 médias - 1 revue de presse. La revue de presse euro|topics présente les thèmes qui animent l'Europe et reflète sa pluralité d'opinions, d'idées et d'humeurs

Photo : Une (cc) skippyjon/flickr; Texte © courtoisie du site officiel du parti AfD