N’est pas Gordon Ramsay qui veut, mais quand même…

Article publié le 7 mai 2012
Publié par la communauté
Article publié le 7 mai 2012
Durant cette semaine Erasmus, plusieurs pays ont été mis à l’honneur. Mon coup de cœur de la semaine, ce fut le Royaume-Uni. Au programme pour ce menu britannique, on ne sait franchement pas trop quoi, c’est inédit.

Photo_03-04-12_11_45_48.jpg Si le dessert, un brownie, est maintenant devenu assez traditionnel pour nous autres froggies, le plat principal est, lui, inconnu au bataillon. Des pommes de terre accompagnées d’une saucisse farcie d’une crêpe-omelette au fromage flottent dans mon assiette. On me souffle à l’oreille que les anglais mangent souvent ce plat mais je n’ai jamais retrouvé sa trace. Soit, testons.

Ambiance/Déco

Niveau ambiance, rien de nouveau sous le soleil du Restaurant Universitaire, la folie anglaise n’a pas vraiment envahi l’Université d’Avignon même si ça bavarde toujours gaiement. L’atmosphère est néanmoins légère, bon enfant, les gens n’ont pas l’air effrayés par la nourriture qui leur est proposée, la compagnie agréable. D’un autre point de vue, nombreux sont ceux qui ont décidé de rester prudents en choisissant le traditionnel steak accompagné de ses frites. Un soin particulier a été apporté à la déco, pour cette semaine Erasmus, de petits drapeaux se sont collés un peu partout sur notre chemin jusqu’à la providentielle table où nous pourrons (enfin) déguster les mets de notre plateau.

Testons maintenant les plats proposés.

Entrée : la fameuse « quiche lorraine » (en français dans le texte). Pas très anglais, je sais, mais ça manquait de clarté aussi, j’avais faim et je n’ai pas trouvé l’entrée anglaise. Tant pis, c’était quand même bon, réchauffé c’était presque parfait. Aspect visuel : 8/10 Goût : 7/10

Plat : saucisse farcie d’un mélange à base d’oeufs non-identifié, accompagnée de ses pommes de terre au four Je suis surprise, je n’ai jamais vu ça… Ce plat me fait penser aux saucisses de Strasbourg lardées au fromage, mais c’est une recette plutôt allemande qu’anglaise... Ou alors est-ce un simili English Breakfast ? On retrouve ses ingrédients, la saucisse, l’omelette, du fromage ? Sont-ils cuisinés ensemble pour en faire un plat principal ? Mystère et boule de gomme. Toujours est-il que c’était plutôt bon, les saucisses et la crêpe donnaient quelque chose de surprenant mais s’accordaient finalement bien. Les pommes de terre manquaient peut-être un peu d’assaisonnement mais je salue quand même le bel effort, ça changeait de l’ordinaire et j’ai aimé. Aspect visuel : 7/10 Goût : 7/10

Dessert : gâteau au chocolat fondant façon Brownie

OMNOMNOMNOM

Plus américain qu’anglais, ce dessert était AWESOME, je lui décerne la palme du « j’en reprendrais bien 387297 parts ». Mention spéciale à lui, donc, qui était clairement une réussite. En quantité plus qu’adéquate, fondant à souhait à l’intérieur, craquant à l’extérieur… Dieu du resto U, entends ma voix, j’en veux encore ! Aspect visuel : 9/10 Goût : 10/10

Note finale ? Je décerne donc un 7/10 pour ce repas. Simple mais bon, Gordon Ramsay aurait été fier. J’ai découvert une nouvelle façon d’accompagner la saucisse, j’ai apprécié le dessert… Un effort sur la présentation aurait néanmoins pu permettre à ce petit festin de gagner des points.

Message personnel : Mesdames, Messieurs, je pourrais rajouter un point supplémentaire si on me laissait re-goûter au fabuleux Brownie. PLEASE ?