Montagne et rando : les chemins de traverse européens

Article publié le 6 août 2015
Article publié le 6 août 2015

Il n'y aurait que les Alpes et les Pyrénnées. Pourtant, le nord et l'est de l'Europe offrent des massifs montagneux tout aussi propices à la randonnée. Les escapades en Norvège, en Slovaquie ou en Bulgarie, seront le moyen de vous convaincre que la montagne en Europe peut également être une belle inconnue. Promenade en dehors des sentiers battus.

Le Parc national de Jotunheimen en Norvège

Celui qui pense que l'on ne peut admirer que des fjords en Norvège, découvrira qu'il s'est trompé, simplement en visitant le Parc national de Jotunheimen, qui se trouve à l'intérieur des terres, à environ 300km au nord-ouest d'Oslo.

Et celui qui se rappelle avoir entendu que la Norvège est l'un des pays les plus chers au monde peut (en partie) respirer : la couronne norvégienne a baissé par rapport à l'euro ces deux dernières années, ce qui fait que le coût de la vie n'est certes pas bon marché mais que les prix sont un peu plus doux pour les touristes. Sinon il y a la DNT, l'association norvégienne de randonnée, qui a installé dans tout le parc des refuges dans lesquels on peut dormir pour une modique somme - en particulier si l'on a adhéré préalablement à l'association.

Jotunheimen abrite de nombreux glaciers parmi lesquels se trouvent les deux plus hauts sommets d'Europe du nord et mise à part la randonnée, on peut aussi y pratiquer la spéléologie, la pêche à la ligne, le rafting et le canyoning. What else?

Sommet le plus haut : Galdhøppigen, 2469 m

Niveau de difficulté : de moyen à très difficile

Meilleur moment pour y aller : de mi-juillet à mi-août (il vaut aussi mieux faire sa valise au moment même!), plus flexible en ce qui concerne la randonnée glaciaire.

Le Rila en Bulgarie

Si l'on se promène maintenant dans le sud-est de l'Europe, on se trouve pour ainsi dire au sein du Rila, dans le sud-ouest de la Bulgarie. Le massif héberge le plus grand parc national du pays et son sommet fait office de point le plus culminant des Balkans.

Les nuits en refuges ne doivent pas seulement être accompagnée d'une visite de la capitale Sofia qui se trouve dans les parages, l'expérience de la nature doit être surtout agrémentée de culture. Pour une balade de deux à trois jours, on laisse Sofia pour s'émerveiller devant le célèbre monastère de Rila, qui est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO. Puis en passant, on profite des nuances de bleu des sept lacs indigos.

En ce qui concerne le temps,  pendant les vacances d'été, pas de blizzard ou d'ouragans, cependant l'orientation peut être rendue difficile par un brouillard épais sur certains plateaux.

Sommet le plus haut : Musala, 2925 m.

Niveau de difficulté : de facile à exigeant

Meilleur moment pour y aller : Mi-juin à début octobre, où l'on peut encore apprécier  des neiges persistentes en altitude.

Hautes Tatras, Slovaquie (et Pologne)

Les Hautes Tatras sont le plus haut massif des Carpates et longues de seulement 78 kms - la plus petite chaîne de haute montagne du monde. Elles s'étendent pour les deux tiers en Slovaquie et un tiers en Pologne. En outre, la partie primée par l'UNESCO comme Réserve de biosphère constitue un parc national.

L'endroit attire environ cinq millions de visiteurs par an (dont des skieurs l'hiver). La plupart d'entre eux sont Slovaques, Tchèques et Polonais, c'est pourquoi la montagne fait plutôt figure de « célébrité locale ».

Le passionné de randonnée slovaque Tomáš vante les mérites de l'ensemble de son pays comme destination de randonnée, parce que, par exemple, tous les chemins de randonnée sont bien balisés : « On ne peut presque pas se tromper, on retrouve toujours son chemin ». Il explique que ces infrastructures sont un vestige datant de l'Autriche-Hongrie au XIXème siècle. Sa préférence personnelle reste cependant les Hautes Tatras - « sans doute facile car on trouve là-bas les plus hauts sommets et s'il fait beau, il y a juste des panoramas fabuleux »

Sommet le plus haut : Gerlachovský štít, 2655 m

Niveau de difficulté : de moyen à difficile

Meilleur moment pour y aller : de début juin à fin septembre, les deux premiers mois  peuvent être pluvieux et les deux derniers sont choisis par la plupart des touristes.

_

Plus d'informations sur les sites présentés :