Ma journée de l'Europe à moi: cherchez l'intrus

Article publié le 10 mai 2008
Publié par la communauté
Article publié le 10 mai 2008
Ou comment relier une activité professionnelle ( en l'occurrence ii-ko, petite marque indépendante de streetwear nipponisant - ma petite entreprise) et ses convictions Européennes Pour une première fois, ma fête de l'Europe,ça donne ça
ii-ko Vitrine 09-05-2008 La vitrine Avignonaise arbore un drapeau européen marqué du logo "tout kawaii" de ii-ko

Notez qu'il ne s'agit pas de pub déguisée, cher lecteur, car je doute que tu sois concerné par la mode en question.

Le résultat, aussi incongru soit-il, n'est pas sans rappeler les faux débordements europatriotiques de United We Stand (voir post précédent). Un rien décalé dans une espace consacré à la mode 15-25 féminine, public loin d'être coutumier des considérations politiques (c'est un euphémisme)

Il semblerait d'ailleurs que l'impact psychologique n'ai pas été bien grand. A confirmer... prolongé sur deux jours, un certain nombre de personnes a bien identifié la promo et son objet.

Que des réactions neutres ou positives à noter, avec à la clef un joli CA (de là à l'imputer à un "'effet Europe", il n'y a qu'un pas, difficilement franchissable).

Seul bémol amusant, en entendant la réponse à l'ingénue question " pourquoi il y a-t-il un promo aujourd'hui" ( "c'est la fête de l'Europe !"), une cliente non concernée, ayant largement le double de l'âge moyen et visiblement du cru, s'est retournée avec arborant son meilleur rictus de mépris ( qui se résumait à une bouche un peu plus tordue que la normale) , avant de sortir.

Ahh, que cette haine est douce à mon cœur : visiblement l'Europe suscite tout sauf l'indifférence.

N'est ce pas Madame ?