Lux Leaks : le clan Juncker ?

Article publié le 17 décembre 2014
Article publié le 17 décembre 2014

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Le gouvernement luxembourgeois a aidé des centaines de grands groupes à éviter de payer des milliards d'impôts. Plusieurs médias internationaux l'ont révélé jeudi dernier. Les commentateurs demandent une politique européenne commune dans la lutte contre l'évasion fiscale et la démission du président de la Commission européenne et ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker.

The Guardian : L'UE doit empêcher les accords luxembourgeois sur l'impôt ; Grande-Bretagne 

Pour le quotidien de la gauche libérale The Guardian, l'affaire "Luxembourg Leaks" montre que l'UE ne s'est pas encore penchée sérieusement sur le problème des paradis fiscaux et qu'il y a un manque de transparence : "Au lieu de laisser à une équipe internationale de journalistes le soin de découvrir qui évite quelles taxes et quand, les gouvernements devraient plutôt s'atteler eux-mêmes à la tâche de nommer les coupables et de les condamner. [...] L'objectif à terme doit être un accord international qui empêche certaines combines et, idéalement, pousse à l'harmonisation des taux d'imposition pour empêcher les pays de se concurrencer mutuellement sur ce terrain. La Realpolitik de l'Europe rend cette dernière proposition peu vraisemblable. D'un autre côté, les chefs d'États et de gouvernements européens ne disposent pas des moyens financiers nécessaires pour cela. Cela les empêche donc de faire quoi que ce soit. Il faut pourtant qu'ils agissent contre ce petit pays "partenaire" qui remplit ses caisses sur le dos des autres membres de l'Union." (06.11.2014)

Rzeczpospolita : Juncker n'a plus qu'à démissionner ; Pologne  

Selon le quotidien conservateur Rzeczpospolita, le nouveau chef de la Commission européenne Juncker devrait démissionner tout de suite, car, en tant qu'ex-Premier ministre, il est mêlé de près à l'affaire d'évasion fiscale de grandes entreprises : "Des milliers de groupes ont ainsi, avec l'aide du grand-duché, privé systématiquement les budgets des pays membres de l'UE de milliards d'euros. Et c'est justement à cause de cet argent manquant que Bruxelles a du forcer des pays tels que l'Espagne, la France ou l'Italie à diminuer leurs dépenses dans les domaines du social, de l'éducation et de la santé. [...] Cette affaire est politiquement absolument injustifiable . Le chef de la Commission européenne perd dès sa prise de fonction toute crédibilité. Car comment Juncker pourrait-il désormais convaincre la France de réduire son budget, alors qu'il est en partie responsable, en tant qu'[ancien] Premier ministre du Luxembourg, de ces trous énormes dans le budget [français] ? [...] Le mieux serait que Juncker démissionne tout de suite." (07.11.2014)

Frankfurter Rundschau : Rappeler le Président de la Commission à l'ordre ; Allemagne

L'actuel président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker était Premier ministre du grand-duché au moment de l'accord entre le ministère des finances luxembourgeois et les fraudeurs fiscaux. La Frankfurter Rundschau, journal libéral de gauche, demande à ce que ce thème soit mis sur la table : "Le gouvernement luxembourgeois n'a pas seulement toléré, il a approuvé et encouragé [...] 'C'est entièrement légal', commente le Luxembourg, 'c'est entièrement légal', commentent les grands groupes et les intermédiaires responsables de ce vol, du cabinet de conseil Pricewaterhouse-Coopers. [...] Il faut tout de même se souvenir que le président de la Commission a fustigé la Grèce car elle n'encaisse pas assez d'argent et en dépense trop. La Grèce a ainsi du réduire encore un peu plus les salaires des fonctionnaires ou même licencier publiquement certains employés. Mais ensuite, il s'est avéré [...] qu'un grand groupe grec ne paye que trois pourcents d'impôts au Luxembourg avec l'aide et le soutien du ministère des finances de Juncker, et en paye zéro, au lieu de peut-être trente, en Grèce." (07.11.2014)

Le Courrier : Le capitalisme sauvage se heurte aux frontières ; Suisse

Le scandale de l'accord secret sur les impôts entre le Luxembourg et des centaines d'entreptise devrait être une raison de rendre le système économique plus juste, pense le quotidien chrétien et social Le Courrier : "Le capitalisme a sans aucun doute besoin de tels éco-systèmes économiques pour s'accroître et perdurer. [...] Il est alors à craindre que les personnes qui ont participé à cette affaire lucrative trouvent rapidement d'autres méthodes [d'évasion fiscale] dès que le scandale du Luxembourg sera passé. Le problème est structurel et non seulement lié à l'apparition de quelques paradis fiscaux. [...] Mais quelque chose bouge au pays du capitalisme sauvage. Même les pays dépendants du dogme du libre-échange se rendent compte qu'il y a un problème. La fraude de l'impôt se heurte à leurs frontières. [...] Cela pourrait donner un nouvel élan à des mouvements qui se préoccupent du bien commun." (07.11.2014)

28 pays - 300 médias - 1 revue de presse. La revue de presse euro|topics présente les thèmes qui agitent l'Europe et reflète ses diverses opinions, idées et états d'esprit.