L’UE dans l’œil du cyclone

Article publié le 15 mai 2008
Article publié le 15 mai 2008

Attention cet article n'est paru dans aucun groupe du magazine et n'a donc fait l'objet d'aucune relecture.

Alors que l’Europe fête son anniversaire, les citoyens surfent sur les arnaques aux billets d’avions d'Internet et les victimes birmanes attendent l’aide humanitaire. Dernières nouvelles de Bruxelles.

L’anniversaire de l’Europe boudé par les médias

Foto, Commission EuropénneLa plupart des médias n’ont pas couvert la fête d’anniversaire de l’Europe le 9 mai dernier. Date clé de la construction de l’UE avec la « déclaration Schuman », ce jour est le symbole de l’UE, d’ailleurs férié pour les Institutions bruxelloises. Mais parmi un demi-milliard de citoyens européens, qui étaient au courant de ces célébrations ? Rares étaient les affiches annonçant un quelconque événement en l’honneur de l’Europe. Même les représentations permanentes de la Commission européenne auprès des Etats membres ont failli à leur job de promotion. Pourtant, il y a 58 ans le Ministre français des affaires étrangères, Robert Schuman, proposait aux Etats qui s’étaient entre-tués lors de la 1ère et de la 2e guerre mondiale de gérer ensemble la production de charbon et d’acier.

Escroquerie sur le web

Foto, Joan Fabregat/FlickrUn consommateur sur trois est induit en erreur, parfois arnaqué, en achetant un billet d’avion sur le Net. C’est ce qu’a déclaré Meglena Kuneva, Commissaire en charge de la protection des consommateurs, après sept mois de grand ménage au sein des compagnies aériennes et des agences de voyage online. En règle générale, le consommateur est trompé sur le prix, sur les termes du contrat (la typographie est trop petite) et sur la durée des promotions. Près de 50 % des sites Internet avaient été déclarés contraires au respect du consommateur en septembre dernier ; ils sont, à l’heure actuelle, conformes aux réglementations européennes. Cependant, ces normes ne sont pas encore suffisamment respectées dans le cas des trajets transfrontaliers.

Deux millions d’euros pour le Myanmar

Foto, azmil77TFlickrLa Commission européenne a très rapidement pris la décision de débloquer deux millions d’euros d’aide humanitaire pour venir en aide aux survivants du cyclone Nargis qui s’est abattu début mai au Myanmar. Louis Michel, le Commissaire européen à l’aide humanitaire et au développement, a précisé que cette somme pouvait facilement atteindre 30 millions d’euros si la junte militaire de Birmanie ouvrait davantage ces frontières aux ONG. Le Commissaire compte se rendre lui-même au Myanmar pour s’assurer que cet argent, destiné à assurer l’approvisionnement en eau et l’assainissement, ne soit pas détourné par les autorités birmanes, mais versé aux associations d’aide aux victimes. Près de 25 000 personnes sont mortes et 41 000 sont déclarées disparues.

La Serbie pro-européenne

Foto Nele/flickrAvec 39 % des suffrages alloués au président Boris Tadic, la Serbie a repris la voix européenne, après avoir traversé une crise politique de deux mois, suite à la déclaration d’indépendance du Kosovo. Le parti ultranationaliste de Tomislav Nikolic n’a récolté que 28 % des voix. Plus de 60 % des Serbes, tant de Serbie que du Kosovo, auraient participé aux élections législatives. Mais l’avenir européen de la Serbie est encore loin d’être assuré. N’ayant pas remporté les élections à la majorité absolue, le parti démocratique de Tadic doit trouver des partenaires afin de former une coalition gouvernementale. Une tâche qui risque d’être difficile !