L'Odyssée Tour, l'exposition itinérante 

Article publié le 17 avril 2014
Article publié le 17 avril 2014

Le col­lec­tif d'ar­tistes ART BY FRIENDS dé­tour­nera à nou­veau l'uti­li­sa­tion pre­mière de la planche de skate lors de sa sixième ex­po­si­tion. Cette année, l'expo bap­ti­sée l'Odys­sée Tour se dé­pla­cera dans les villes de Bruxelles, Ge­nève, Ber­lin, Mont­réal pour ter­mi­ner dans la ville qui a vu naître le pro­jet, An­necy.

A bruxelles chez Beng

Pre­mière étape de l'Odys­sée : Bruxelles ! Pour l'oc­ca­sion, le col­lec­tif an­né­cien Art by Friends s'as­so­cie au col­lec­tif bruxel­lois Chez Beng. La team Chez Beng est com­po­sée de Yoo Beng, Polux, Mi­chal Bo­rowski, Pam, Ben­ja­min Lau­nay et Tho­mas Snees­sens. Ces jeunes ar­tistes se sont ren­con­trés sur les bancs de l'école et ont monté en­semble leur pre­mière expo en 2012. "Nous avons ex­posé pour la pre­mière fois dans un an­cien com­merce qui se trou­vait dans l'im­meuble de Beng et c'est de cette façon que l'ex­po­si­tion Chez Beng a donné son nom au col­lec­tif", ra­conte Polux. Le col­lec­tif est com­posé d'une pa­lette d'ar­tistes hé­té­ro­clites aux spé­cia­li­tés al­lant du gra­phisme à l'illus­tra­tion, en pas­sant par la ma­ro­qui­ne­rie et la mode. 

Pour cette pre­mière es­cale, qui se dé­rou­lera du 3 au 24 mai dans la ga­le­rie White and Art, l'équipe de Beng est par­tie à la re­cherche des meilleurs ar­tistes belges. À l'af­fiche, plus d'une cin­quan­taine d'ar­tistes dont le ra­peur Rival, les graf­feurs Mesk, Dema, Jamal Oul­kadi ainsi que le cé­lèbre des­si­na­teur de l'Arai­gnée au Pla­fond, HMI (tous les cinq sont membres du groupe CNN). Comme l'an­née der­nière, la chan­teuse El­bi fera l'hon­neur de sa pré­sence lors du ver­nis­sage, mais cette année elle po­sera sa voix en­vou­tante sur le set mu­si­cal du belge Shungu.

"Re­visiter l'objet urbain"

En 2008, le col­lec­tif Art by Friends voit le jour à An­necy. La ville est connue des ska­teurs et des ar­tistes, c'est donc tout na­tu­rel­le­ment que l'idée leur est venue de dé­tour­ner le pla­teau de ska­te­board et d'en faire un vé­ri­table objet d'art. Pour se faire, de mul­tiples tech­niques sont uti­li­sées telles que la pein­ture, le po­choir, la bro­de­rie, mais aussi la py­ro­gra­vure, la sculp­ture et la sé­ri­gra­phie. C'est de cette façon qu'on a pu voir lors de la der­nière ex­po­si­tion des planches de­ve­nir chaise, avion ou en­core masque afri­cain. 

Encore mieux qu'ulysse

L'en­goue­ment ne cesse de croître et le col­lec­tif de faire par­ler de lui. De­puis 2008, il a fait d'in­croyables ren­contres ar­tis­tiques qui lui ont per­mis chaque année de prendre un peu plus d'am­pleur et d'en ar­ri­ver, en 2014, à ex­po­ser dans cinq villes, dont Mont­réal. En plus de ces ex­po­si­tions, le groupe d'ar­tistes pro­pose éga­le­ment des ate­liers sur les tech­niques de créa­tion, des ses­sions de live pain­ting et des concerts. Une chose est sûre, ces ar­tistes n'ont pas fini de faire par­ler d'eux !

Le ren­dez-vous est fixé, le voyage a com­mencé, on se voit tous le 3 mai !