L'humour : Lost in Translation

Article publié le 22 septembre 2014
Article publié le 22 septembre 2014

L'humour est tellement ancré dans le contexte linguistique et culturel qu'il se perd souvent dans la traduction.

L'humour. Fort de ses racines sociales, culturelles et linguistiques, il peut être utilisé pour briser la glace ou amener le sourire sur un visage attristé. Tout le monde aime une plaisanterie bien placée, mais certaines blagues sont plus difficiles à comprendre que d'autres. Entrez dans le jeu de mots, un plaisir pour tous les geeks de la linguistique.

Elles sont le Saint-Graal de la maîtrise d'une langue, ou plus encore, un fléau pour ceux qui vivent dans un autre pays, puisque les expressions drôles se perdent souvent dans la traduction, excluant de la blague les gens dont la langue maternelle est différente. En d'autres mots, ce qui fera éclater de rire un Français, laissera un Espagnol perplexe.

Devinettes polonaises

Wiecie jak się nazywa Ruski ksiądz? (Comment appelle-t-on un prêtre russe ?)

- Pop.

A wiecie jak się nazywa Ruski organista? (Comment appelle-t-on un joueur d'orgue dans une église russe ?)

- Pop music...

Jak mówi Japończyk na szybę? (Comment les Japonais disent-ils « une fenêtre » ?)

- Toshiba.

Cette réponse est une onomatopée du mot Szyba, qui signifie verre en polonais.

L'ironie italienne

Quando sono in aereo mi sento sollevato. (Quand je suis dans un avion, j'ai l'impression d'être soulevé)

Col Cristianesimo ho chiuso, c'ho messo una croce sopra. (J'en ai fini avec le christianisme, je fais une croix dessus)

Le Brad Pitt allemand

What comes between fear (vier) and sex (sechs)? (Qu'y a-t-il entre « fear » (vier) et « sex » (sechs)?)

- Fünf

Ce jeu de mot se base sur les nombres en allemand : vier (quatre), fünf (cinq), sechs (six).

Trifft ein Stein auf ein Brett. Sagt der Stein : « "Ich bin Einstein" Antwortet das Brett. "Ach nee, dann bin ich Brett Pitt!" »

(Une pierre se trouve sur une planche. "Je suis Einstein"* dit la pierre. "Et moi je suis Brett Pitt**!" répond la planche)

(N.d.T. * ein Stein = une pierre, ** ein Brett = une planche)

Les jurons français

Qu'est-ce qui est verre et au fond de la mer ?

-Un chou marin

Jeu de mots avec sous-marin.

A Frenchman sees a seal and points at it exclaiming, « Phoque! » (Un Français voit un phoque, le pointe du doigt et crie « Phoque » !)

The seal is taken aback and retorts : « What's the matter, you don't like seals ? » (Surpris, le phoque rétorque: « Qu'est-ce qu'il y a ? Tu n'aimes pas les phoques » ?)

Cette blague se base sur le mot français « phoque » qui ressemble au juron anglais.

Quel est le comble pour un avion ?

- Avoir un antivol

Quel est l'animal qui dîne deux fois ?

-La sardine. Parce que quand ça a diné, « sardine » (ça r'dine)

En espagnol, les aliments sont rois

-Mamá, pan! (Maman, passe-moi le pain stp.)

-Y la mató. (Et il la tua.)

Pan (pain) remplace le mot pam, une onomatopée pour les armes à feu.

- Aina és la infanta. (Aina est l'infante.)

- ¿De naranja o de limón? (Le goût orange ou citron ?)

Cette blague joue avec le mot Fanta (la boisson) et Infanta, le nom espagnol pour les princesses non-héritières du roi.

-Sabes qué come mi perro?  (Tu sais ce que mange mon chien ?)

-Sobras. (Les restes.)

Ceci est un sous-entendu subtil pour demander à quelqu'un de s'en aller. 

Cheesy English

Why was six scared of seven? (Pourquoi six a-t-il eu peur de sept ?)

-Because seven « ate » nine. (Parce que sept a mangé (ate, eight) neuf) (*En anglais, eight est prononcé comme ate (avoir mangé))

I'm thinking of becoming a hitman... I heard they make a killing. (J'envisage de devenir tueur à gage... J'ai entendu qu'ils faisaient fortune)

* « make a killing » signifie faire fortune, faisant ici un jeu de mot avec le verbe « to kill », tuer. (N.d.T.)

What do you see when the Pillsbury Doughboy bends over? (Que voyez-vous lorsque le Pillsbury Doughboy se penche en avant ?)

-Doughnuts! (N.d.T. jeu de mots sur Doughboy/Doughnuts avec « nuts » un terme familier pour testicules)

A joke is like sex. Neither is any good if you don't get it. (N.d.T. jeu de mot sur « get it » qui signifie « comprendre » ou « en avoir »)