L'herbe sous le pied

Article publié le 24 août 2007
Article publié le 24 août 2007

Le réveil a été difficile ce matin pour Antonio Di Pietro, ministre, leader du parti politique l'Italia dei Valori -L'Italie des Valeurs- et blogueur. On apprend en effet dans la version anglaise de son blog que l'ancien membre du Ministère Public aurait été exclu de la course au siège de secrétaire du Parti Démocratique parce que it would have broken the eggs in the basket, que l'on pourrait traduire par 'cela aurait cassé les œufs dans le panier' en remettant en question l'équilibre de la nouvelle formation du centre gauche. Ceci n'a pas échappé à Ivan Scalfarotto, candidat aux primaires de l'Ulivo en 2005. Ce dernier, ayant vécu à Londres pendant de nombreuses années, critique l'ex star de l'opération Mains sur son blog en soulignant les erreurs linguistiques amusantes, créant ainsi une polémique virtuelle.

Mais quelle histoire rurale cache ce dicton populaire?

Le 'panier' en question était celui dans lequel les poules couvaient les œufs pendant une vingtaine de jours. C'est pourquoi 'casser les œufs dans le panier' signifie détruire un plan ou un projet préparé avec patience. En anglais l'expression correcte est « to cut the ground from under », équivalent de l'italien «tagliare la terra da sotto » et du français «couper l'herbe sous le pied. En allemand, la métaphore est culinaire. «Jemandem die Stuppe versalzen signifie littéralement 'trop saler la soupe de quelqu'un'. Les espagnols quant à eux, en dépit de leur riche tradition gastronomique, utilisent comme tant d'autres peuples, l'expression «cortar las alas, 'couper les ailes' ». Il n'y a rien à dire. Avec ses gaffes, notre Tonino nationale s'est coupé les ailes tout seul.