L’extrême-droite européenne en goguette dans le Sud de la France

Article publié le 16 octobre 2009
Article publié le 16 octobre 2009
Des militants d’extrême-droite venus de toute l’Europe convergeront ce week-end vers Orange, dans le Vaucluse, où se tient la deuxième « Convention identitaire »… SOS Racisme réagit.

« Identitaire : une sensibilité politique qui se développe dans toute l’Europe », lance le site Internet tout beau tout neuf créé à l’occasion de cette convention. Ce 17 et 18 octobre 2009, les jeunesses « identitaires » de plusieurs pays, ainsi que les partis politiques eurosceptiques et régionalistes (les Italiens de la Ligue du nord, les Flamands du Vlaams Belang…) se réunissent lors d’un grand congrès que le maire Jacques Bompard (du Mouvement pour la France de Philippe de Villiers) a accepté d’accueillir dans sa ville.

SOS Racisme a tout de suite dénoncé l’organisation d’un tel événement craignant de voir se « banaliser des valeurs comme l’antisémitisme ou la xénophobie » : « Ce rassemblement à pour but de structurer une ‘Ligue du Sud’ [une liste a été créée sous ce nom par Jacques Bompard en vue des Régionales de juin 2010, ndlr], poursuit l’association, à l’image de la ‘Ligue du Nord’ italienne, dont l’idéologie s’imprègne véritablement de racisme. »