L'Europe en crise: il faut regagner la confiance des citoyens!

Article publié le 25 avril 2012
Article publié le 25 avril 2012
Par Alfonso de Cea Le Médiateur Européen, P. Nikiforos Diamandouros, a été l’hôte d’un séminaire public à Bruxelles intitulé « Europe in crisis: the challenge of winning citizens ‘trust’ ». Shirin Wheeler, correspondant de la BBC à l’UE, a présidé cet événement avec la participation exceptionnelle de José Manuel Durão Barroso, Martin Schulz et Helle Thorning-Schmidt.
En temps de crise, comment l’UE peut regagner la confiance des citoyens européens?

La crise et ses implications...

Selon le Médiateur, la question la plus importante est sans doute la crise économique et financière et son implication dans l'avenir de l’UE. Les citoyens n’ont pas seulement perdu confiance en leur gouvernement, ils sont également de plus en plus sceptiques dans la capacité de l’Union Européenne à trouver des solutions pour renverser cette situation. Ce séminaire a été une occasion unique de discuter de ces questions avec les leaders européens.

Diamandouros est le plus préoccupé par les conséquences de cette crise majeure. Une partie importante de sa mission est d’accroître la confiance entre les citoyens européens et les institutions de l’UE : « Le dialogue, la transparence et la reddition de comptes est la seule façon d'aller gagner la confiance des citoyens ». Les institutions européennes ont besoin d’informer les gens, de renforcer le dialogue avec la société civile.

« Le Traité de Lisbonne a fait de l’UE une zone plus responsable et plus transparente. Pourtant, sans le soutien de la société civile notre avenir est en danger ».

Création d’emplois pour rétablir la confiance

Pour le Premier Ministre du Danemark et Président du Conseil de l’UE, Helle Thorning-Schmidt, les conditions essentielles pour rétablir la confiance des citoyens sont les résultats de prestation en termes d’emplois et de croissance : « Pour regagner la confiance, nous devons obtenir des résultats concrets qui font une réelle différence dans la vie quotidienne de nos citoyens ».

Martin Schulz, Président du Parlement Européen, est encore plus catégorique: « Comment les citoyens européens auront confiance en l’UE si celle-ci dépense beaucoup plus sur les caisses d'épargne plutôt que d’accroître la création d'emplois? ».

Selon José Manuel Durão Barroso, Président de la Commission Européenne, le "leadership" et “l’appropriation” sont les deux termes les plus appropriés pour rétablir une confiance : « Certains gouvernements irresponsables, mais aussi le secteur financier ont causé la crise actuelle, pas l’euro ou l’UE. Nous pouvons faire partie de la solution ».