"L'EUROPE AU RISQUE D'EN RIRE" EXPOSEE A L'HOTEL DE VILLE DE STRASBOURG

Article publié le 27 mai 2011
Article publié le 27 mai 2011
par Camille Portehault et Paulina Kozlowska Le premier prix a été décerné à Amandine Petit-Martin, pour “Drôle d'Etats”.

L'exposition “L'Europe au risque d'en rire dresse un portrait inédit de l'Europe à travers le regroupement des expositions “C'est la fôte à Bruxelles” composée de dessins de presse, et “Figures de l'Europe”, constituée à partir des résultats d'un concours transnational invitant les étudiants et doctorants français, suisses et allemands à proposer des images allégoriques de l'Europe sous la forme de caricatures. Cette forme d'expression artistique vise à donner un visage à l'Union et à la rendre plus tangible, explique Anne-Laure Mosbrucker, de la fédération de recherche L'Europe en mutation, qui a organisé le concours “Figures de l'Europe” en partenariat avec le Musée Tomi Ungerer et le Caricature Museum. La déformation grotesque et dérisoire de l'Europe aux yeux des jeunes artistes est réunie à côté des reproductions de dessins de presse des dessinateurs professionnels. Ceux-ci illustrent les étapes les plus marquantes de l'histoire de la construction européenne. Le choix de mettre en vis-à-vis les deux visions de l'Europe est bien réussi et montre de façon convaincante les faiblesses de l'Union, ses forces, les peurs et les espoirs qu'elle suscite. Il en résulte une exposition drôle, instructive, et une image de l'Europe qui prouve que l'on peut critiquer tout en aimant.

Les œuvres seront exposées jusqu'au 28 mai à l'hôtel de ville de Strasbourg, salle Conrath, de 14h à 19h